AJALVIR, BOGOTA, MEXICO…Les courses du week end.

AJALVIR, BOGOTA, MEXICO…Les courses du week end.

AJALVIR, BOGOTA, MEXICO…Les courses du week end.

90
0

A Ajalvir, première corrida de la temporada espagnole, avec un excellent lot de toros de Lopez Gibaja devant lequel ont triomphés Sanchez Vara et David Galvan avec respectivement 3 et 2 oreilles. Oreille pour Josellilo devant une arène copieusement garnie.

A Medellin (colombie) devant une arène garnie de moitié la seule oreille de la tarde est allée au local, Sebastian Ritter. Vuelta après un faenon puis applaudissements pour le péruvien Roca Rey tandis que Sebastien Castella n’eut droit qu’aux palmas et silence. Lot de toros de Juan Bernardo Caicedo, bien présentés et donnant du jeu, le troisième écoutant une pétition d’indulto.

A Léon (Mexique), première corrida goyesque de l’histoire dans cette plaza et triomphe important pour Joselito Adame et Gines Marin qui coupent trois oreilles aux toros de Villa Carmela offrant un jeu varié. Oreille pour Sergio Flores. (video plus bas)

Toujours en terre azteque, cette fois dans une Monumental de Mexico remplie d’un quart, grande prestation de Juan Pablo Sanchez hélas ternie par le maniement défectueux de la ferraille qui le prive de tout trophée. Palmas et ovation pour Arturo Saldivar et ovation puis silence pour Gines Marin qui a subi une grosse voltereta occasionnant une blessure à Jose Cutino son apoderado venu lui porter secours en piste. Toros de Fernando de la Mora, protestés et manquant de race.

A San Cristobal (Venezuela) pour ses débuts comme matador de toros dans son pays natal, Manolo Vanegas a coupé une oreille et recueilli une forte ovation face aux toros de Rancho Grande, devant 3/4 d’arène aux cotés de David Galan et Manuel Escribano.

Le lendemain, toujours à San Cristobal, , triomphe de Jesus Enrique Colombo pour son encerrona face aux toros de San Antonio et devant une demi arène. silence, deux oreilles, silence, silence, oreille et applaudissements pour le venezuelien.

Enfin à Bogota, grande tarde de toros avec un lot provenant de chez Juan Bernardo Caicedo qui offrit un jeu varié, le sixième ayant le droit de regagner les verts pâturages colombien. Deux oreilles pour Enrique Ponce qui offrit le toro de reserve. Grande tarde pour le péruvien Andres Roca Rey qui coupa les deux oreilles du cinquième après un faenon. Enfin Juan de Castilla confirmait son alternative et après avoir salué devant une ovation au premier, eut le privilège de gracier son deuxième toro, nommé « Abrileno » de 484kg.

 

 

 

90

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Événements à venir

Sep
8
sam
2018
8 h 00 min ARLES – Féria du Riz @ Arles
ARLES – Féria du Riz @ Arles
Sep 8 @ 8 h 00 min – Sep 9 @ 20 h 00 min
ARLES - Féria du Riz @ Arles
Samedi 8 septembre (après-midi) : corrida goyesca. Toros de Victoriano del Rio pour Juan Bautista, Sébastien Castella et José Maria Manzanares. Dimanche 9 septembre (après-midi) : toros de Baltasar Iban pour Emilio de Justo, Juan[...]