ALBERTO LOPEZ SIMON … sur la voie de la guérison…

ALBERTO LOPEZ SIMON … sur la voie de la guérison…

ALBERTO LOPEZ SIMON … sur la voie de la guérison…

286
0

2 Mai 2015 … c’est à cette date qu’éclate au grand jour le talent, le courage hors norme du madrilène Alberto Lopez Simon. Une oreille à son premier toro, se faisant violemment cueillir avant de revenir pour enfoncer la grande porte de Las Ventas avec un deuxième appendice dans la besace… Quelques mois plus tard, avec deux nouvelles oreilles en poche, et une terrible blessure, le torero de Barajas passe sur les épaules pour la troisième, les portes de la plus importante arène du monde.

Depuis, trois ans se sont écoulés… et au milieu de cette réussite, Alberto semble s’être perdu … Il va toréer, beaucoup, beaucoup trop… Son terrible vague à l’âme sur la sable gris de Bilbao reste dans les mémoires … Le torero est en surchauffe, l’homme traine son spleen…

Il y aura bien une quatrième grande porte madrilène, en 2016, mais elle parait pour l’anecdote… tauromachiquement, le jeune maestro propulsé sur le devant de la scène, ne maitrise plus son sujet, bafoue son toreo … quelque chose ne va pas, ne va plus.

2017 semble annoncer un vent nouveau, Alberto croise la route de Pasmoso, un excellent toro de Domingo Hernandez, avec lequel le torero de Barajas retrouve le bon gout de son toreo, sa justesse… Une symbiose se créer et Pasmoso voit sa vie sauvée, Alberto pense que la sienne aussi… ce fut un coup d’épée dans l’eau… Nouvelle saison moribonde et ce après s’être séparé de Julian Guerra, son apoderado d’alors.

2018 ne débute pas mieux… il passe à travers à Séville et n’est alors programmé qu’a deux reprises en arène de première catégorie. Dont Madrid…

Récemment, Alberto Lopez Simon disait être passé, humainement, par des moments de grande souffrance, notamment après cette fameuse tarde sévillane. L’homme ressentit le besoin d’évacuer, de se ressourcer, de se retrouver face à lui-même… et puis Madrid… Nouvelle grande porte, la cinquième. Un ballon d’oxygène bienvenu dans un moment de doute immense. On pense la machine relancée. Il n’en sera pas. Seulement 20 paseos*, la majorité dans des plazas de deuxième et troisième importance… mais dans ce circuit médiatiquement moins important, Alberto va retrouver le plaisir de toréer, suivi de prés désormais par l’immense maestro Curro Vasquez.

2019 pourrait donc voir débarquer un Lopez Simon, reconstruit et apaisé, avec toute la fraicheur qui était la sienne lorsque qu’il impacta la planète taurine par son entrega il y a de cela maintenant trois ans. Revenir sur le devant de la scène, voila le nouveau défi d’Alberto Lopez Simon, reprendre la place qu’il s’était fait sienne à base de courage et de détermination…

* 25eme de l’escalafon, 20 corridas pour 25 oreilles et une queue.

 

286

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *