CONDE DE LA MAZA, la ganaderia ferme ses portes…

CONDE DE LA MAZA, la ganaderia ferme ses portes…

CONDE DE LA MAZA, la ganaderia ferme ses portes…

1.51K
0

Triste nouvelle que d’apprendre la prochaine disparition d’un des plus emblématiques fers andalous en matière de toro bravo.

En effet, la ganaderia Conde de la Maza fermera prochainement ses portes, sans pour l’heure, connaitre les véritables motivations du propriétaire Leopoldo Maza qui s’est ainsi exprimé: « Je pourrais donner de nombreuses explications, écrire un livre, mais je ne vais pas le faire.. » « Tout est parti à l’abattoir, comme tant d’autres, il n’y a plus rien » .

Quelques bêtes ont étaient vendues pour les spectacles de rue, les autres sans exception, éliminées.

Basée à Moron de la Frontera la ganaderia du Conde de la Maza fut fondée en 1935 par Leopoldo Sainz de la Maza avant que sa fille n’en prenne la succession en 1945. Le fer sera ensuite reprit en 1953 par Leopoldo de la Maza y Falco, l’élevage prenant ainsi son nom actuel et donc définitif.

Un travail rigoureux, accès sur du bétail d’origine Nunez via Martin Berrocal, fera la renommée de la ganaderia à la devise rouge et noire, présentant un toro de caste et de belle morphologie.

Plus axée sur le tourisme et la découverte du campo andalou dans son activité, la ganaderia avait perdu, ses dernières années un peu le fil de ce qu’il se passait en piste, péchant hélas désormais par manque de caste et de bravoure en ligne générale.

Le « Cortijo Arenales », du nom de la finca ou paissaient les bêtes du Conde de la Maza, va donc fermer ses portes prochainement et si la ganaderia n’occupait pas, hélas, une place prépondérante sur l’échiquier taurin actuel il est toujours triste de voir un élevage mettre la clef sous la porte.

Preuve aux détracteurs de la cause taurine, que sans tauromachie, point de ganado bravo…

1509

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *