GIMEAUX – Le plaisir en partage… (photos T.Ripoll et J.Berard)

GIMEAUX – Le plaisir en partage… (photos T.Ripoll et J.Berard)

GIMEAUX – Le plaisir en partage… (photos T.Ripoll et J.Berard)

213
0

Plaisir! C’est le mot que l’on retiendra de cette fiesta campera printanière organisée conjointement par le CTPR Lou Fourmigo et l’école taurine du Pays d’Arles, qui commémorait pour l’occasion les trois décennies de sa création.

Pour l’occasion la coquette Monumental avait fait le plein et le soleil fut au rendez-vous.

Plaisir donc de retrouver un Paquito Leal affûté, deux ans après son retrait des pistes face à un excellent novillo de François Andre, honoré d’une vuelta posthume. Un trasteo tout en maitrise, brindé à Auguste Losada son successeur à la tête de l’école, et conclu par entière qui libéra deux pavillons et vuelta chaleureuse pour celui qui fit la cheville ouvrière de cette école tant réputée.

Plaisir de voir, ou de revoir Tibo Garcia en pleine possession de ces moyens, devant un novillo de Callet. Neuf mois après sa dernière prestation publique, le nîmois avait à cœur de montrer que cette coupure lui avait fait un bien fou. Il est vrai que les rumeurs, plus ou moins fondées d’un retrait des pistes, circulaient depuis quelques semaines… rumeurs que Tibo s’attachait à démonter ce mardi par son sens du toreo bien senti, relâché, la tête libérée et une épée, qui lui gâcha la vie il y a quelques mois, en place et efficace. Deux oreilles pour un garçon qui ne doit pas être oublié à l’heure de la confection des cartels.
tibo
Un plaisir que de voir Mehdi Savalli un des emblématiques toreros arlésien, trop peu présent sur les affiches, composer un trasteo intelligent, affichant une certaine toreria notamment sur la corne gauche du Pages-Mailhan. Deux oreilles.

Le plaisir de voir que Marco Leal n’a rien perdu depuis son passage chez les subalternes. Travaillant au métier un Fano dépourvu de caste et estoqué d’une entière. Deux oreilles.

Enfin le plaisir de voir que l’école taurine arlésienne produit encore des toreros avec Vincent Perez qui fera ses débuts en piquée en juin prochain, s’accommoder d’un Laugier noble mais juste de forces. Trasteo meritoire conclu par entière qui libéra la aussi deux oreilles.

213

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Événements à venir