Home CHRONIQUES LA CHRONIQUE DE DANY COEUR – Accroché aux grilles de Las Ventas

LA CHRONIQUE DE DANY COEUR – Accroché aux grilles de Las Ventas

LA CHRONIQUE DE DANY COEUR – Accroché aux grilles de Las Ventas
366
0

ACCROCHÉ AUX GRILLES DE LAS VENTAS….

Depuis la mort de Manolette aucun torero ne faisait plus courir les foules.
Deux événements allaient sauver la fiesta brava :
– la télévision qui popularisa la corrida
– la venue d’un orphelin de Palma del Río aux cheveux roux et sales….

Ce dernier ne laissait personne indifférent et jouissait grâce à la télévision d’une popularité telle qu’aucun torero n’en avait alors connue.
Cinq ans plus tôt devant les grilles de Las Ventas, Don Livinio le directeur avait un matin d’hiver croisé le phénomène.
Le futur Cordobes l’avait supplié de lui donner une chance dans les Arènes de Madrid mais les Arènes de Madrid ne donnaient pas d’opportunidad…..
Seuls les matadors confirmés pouvaient y jouer leur vie.
Il s’était retourné vers le gamin et lui avait jeté une pièce de cinq pesetas que le petit lui avait rendue.

« Ce n’est pas l’aumône que je veux mais une chance.
Un jour vous remplirez ces arènes grâce à moi »

Cinq ans plus tard la prophétie etait entrain de se réaliser.
Cordoue salue alors de tout l’élan de son aficion la prouesse de ce paysan illettré qui porte son nom dans toute l’Espagne.
Pas un seul des 18 000 habitants de la ville natale n’est allé travailler.
Pour assister à la consécration solennelle de ce jeune paysan, 20 millions d’espagnols se sont rassemblés devant l’écran de télévision.

Il ne faut pas oublier que pour les masses pauvres, le Cordobes par son courage, jetant le poids de sa vie dans la balance du destin, efface par sa réussite leur frustration.
Sa gloire etait la leur.

Voilà qu’à moins de cent minutes de la course, le ciel se disloque et qu’un orage sans précédent s’abat sur les arènes.
El Cordobes s’est retiré dans la petite chapelle où le curé a enfermé l’huile et l’ostie du dernier sacrément.
Il prie où il parle à ses parents morts depuis longtemps.
A six heures et quart précises, un rayon de soleil illumine le ruedo.
Calme, il prend sa place au paséo.
Impulsion vient de sortir du Toril.
C’est un toro terrible comme on voudrait encore en voir aujourd’hui.
Cordobes le fixe tranquillement.
Pour le corriger ou pour en mourir il a quinze minutes, quinze minutes de bonheur intense et surtout de folie, une sorte de jouissance qui lui fera faire la passe de trop.
Et c’est la cornada.
De trop vouloir donner, il a failli mourir.
Vous connaissez la suite….

Certains le traitent de clown car il arrive encore dans les arènes en faisant le grand écart
Pardonnez-lui.
Il n’a pas fait école, sa façon de leurrer le toro n’a jamais été académique, pourtant, avant d’être ridicule, il toréait…

Souvenez-vous de son parcours, celui d’un gamin affamé, pauvre et sale, accroché aux grilles de Las Ventas…..

el cordobesel cordobes 2

366

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Événements à venir

Fév
20
mar
2018
Journée entière CORRIDAS DU JOUR 20/02/2018
CORRIDAS DU JOUR 20/02/2018
Fév 20 Journée entière
20/02/2018 Villa de Álvarez (La Petatera) (Colima) México – Toros de Boquilla del Carmen para Pablo Hermoso de Mendoza, Luis Pimentel, Mónica Serrano, Guillermo Hermoso de Mendoza 20/02/2018 Atizapán de Zaragoza (Estado de México) México – Toros de Boquilla[...]
Fév
23
ven
2018
Journée entière CORRIDAS DU JOUR 23/02/2018
CORRIDAS DU JOUR 23/02/2018
Fév 23 Journée entière
23/02/2018 San Miguel de Allende (Guanajuato) México – Toros y novillos de Espíritu Santo para Andy Cartagena, Fermín Espinosa Armillita IV, Francisco Martínez
19 h 00 min Festival du Film Taurin et Camar... @ Saint Genies de Malgoires
Festival du Film Taurin et Camar... @ Saint Genies de Malgoires
Fév 23 @ 19 h 00 min – Fév 25 @ 20 h 00 min
Festival du Film Taurin et Camarguais 2018 @ Saint Genies de Malgoires