LA CHRONIQUE DE DANY COEUR – Le pequeño torero

LA CHRONIQUE DE DANY COEUR – Le pequeño torero

LA CHRONIQUE DE DANY COEUR – Le pequeño torero

1.15K
0

Là-bas, rue d’un onze novembre, tout près des arènes de Vic-Fezensac, les pierres se souviennent….

Elles n’ont pas oubliė ce que leur disait Monique.
Elle leur racontait tout depuis ses peurs quand MICHEL son fils avait décidé de devenir matador, le dix-huitième matador français…
Elle ne brandissait pas ça comme un trophée Monique, elle aurait préféré qu’il soit prof, au moins elle aurait pu dormir tranquille.
Et puis vint le jour, il ne lui manquait plus que ça, où il décida de partir chez les aztèques.
Je vous demande un peu, les aztèques alors qu’on est si bien ici en pays gascon…

Le côté positif, c’est qu’il y fait sa despedida, épouse Diane Peniche l’empresa des arènes de Mérida et du coup s’assagit en créant la première école taurine de la ville.

Un an avant était né son premier petit fils MICHELITO à Monique suivi peu de temps après par ANDRESITO.

Madré de Dios…
Vous croyez qu’ils se seraient amusé à la play comme ici les enfants de leur âge?
Non, ils s’amusent au toro comme notre JUAN-BAUTISTA dès qu’ils sortent de l’école.

MICHELITO est né avec une cape dans la bouche.
À dix ans et demi il arrive en France accompagné de papa, maman et du petit frère.
Pour toréer ici il faut être inscrit dans une école taurine.
Aucun problème, il entre à celle d’Arles, sous les ailes de PAQUITO LEAL très enthousiaste et de LUC JALABERT qui jure qu’il le protègera.
Le voyage a été payé par l’état du YUCATAN, tellement on est certain de son avenir.
Mais les antis s’en mêlent.
Trop jeune le petit, on lui mène la vie dure.
Il repart chez papa, maman.

Il prend l’alternative en 2012 et est sacré le matador le plus jeune de l’histoire de la tauromachie.
Quatorze ans et onze mois.
Chez lui il devient de plus en plus célèbre.
On le connaît du Mexique au Pérou.

Depuis celui qu’on a connu ici pas plus haut que trois pommes a pris quelques kilogrammes.
Il est devenu un homme mais ses joues gardent la même rondeur que celles de ROCA.
Il aura vingt ans en decembre.
C’est drôle il est né un premier décembre comme le Pharaon de Camas.
Qui osera dire que ce n’est pas un signe?

Cet été il est venu prendre l’air du clan.

À Vic, là où les pierres se souviennent…..

Abrazos les LAGRAVÈRE!

Photo du web

1145

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Événements à venir

Avr
22
dim
2018
Journée entière CORRIDAS DU JOUR 22/04/2018
CORRIDAS DU JOUR 22/04/2018
Avr 22 Journée entière
Real Maestranza de Caballería de Sevilla (Sevilla) España => Toros de Hijos de Eduardo Miura Fdez // Manuel Escribano, Pepe Moral Monterrey México => Toros de Arroyo Zarco // Enrique Ponce, El Payo, Sergio Flores
Avr
28
sam
2018
8 h 30 min Saint Martin de Crau – Feria de ... @ Saint Martin de Crau
Saint Martin de Crau – Feria de ... @ Saint Martin de Crau
Avr 28 @ 8 h 30 min – Avr 29 @ 20 h 30 min
Samedi 28 avril : Corrida de Competencia Française. Toros de Los Galos, Héritiers de Yonnet, Héritiers de François André, Fernay y sus Hijas, Jacques Giraud (vainqueur 2017) et Pagès-Mailhan. Dimanche 29 avril : toros de Pedrés.
Mai
7
lun
2018
9 h 00 min Fête Votive Sauzet
Fête Votive Sauzet
Mai 7 @ 9 h 00 min – Mai 13 @ 23 h 00 min
Fête Votive Sauzet
 
Mai
19
sam
2018
9 h 00 min Vic Fezensac – Feria del Toro @ Vic Fezensac
Vic Fezensac – Feria del Toro @ Vic Fezensac
Mai 19 @ 9 h 00 min – Mai 21 @ 20 h 00 min
Samedi 19 mai (11h00) : novillos d’El Retamar. Samedi 19 mai (18h00) : desafío ganadero. 3 toros de Valdellán et 3 toros de Los Maños. Dimanche 20 mai (11h00) : corrida-concours d’encaste Santa Coloma. Toros de La[...]