Home CHRONIQUES LA CHRONIQUE DE DANY COEUR – PAS LIBRE DANS SA TÊTE, DERRIÈRE SA FENÊTRE….

LA CHRONIQUE DE DANY COEUR – PAS LIBRE DANS SA TÊTE, DERRIÈRE SA FENÊTRE….

LA CHRONIQUE DE DANY COEUR – PAS LIBRE DANS SA TÊTE, DERRIÈRE SA FENÊTRE….
557
0

LA CHRONIQUE DE DANY COEUR – PAS LIBRE DANS SA TÊTE, DERRIÈRE SA FENÊTRE….

PAS LIBRE DANS SA TÊTE
DERRIÈRE SA FENÊTRE….

Tu es arrivé le premier.
J’ai toujours aimé ceux qui arrivent les premiers, une forme de respect en quelque sorte.
Ta première visite a été pour ton vieux pote le Bon Dieu.
Il t’a aidé à traverser tellement de galère hein Juan José?
Puis tu es venu t’appuyer contre ce mur qui en a vu de toutes les couleurs, ce mur blasé par toutes les chaquetillas qui l’ont frôlé, par tellement d’odeurs de peur, d’odeurs de toros, qu’il en a perdu l’odorat le pauvre.
Et pourtant quand tu t’es mis contre lui, le teint aussi blanc que ton costume, le visage totalement différent de celui des photos, ton dernier œil à peine ouvert, oui ce mur plus grand et plus dur que toi, t’a enveloppé dans une sorte d’aura.
Il était là pour te protéger.
Vos silences se sont fait complices mais j’ai entendu ses murmures.
Les toreros du jour ce sont fait humbles, certains sont venus te serrer dans leurs bras, sans parler et j’ai senti au fond de vos trois yeux tout le respect du monde.
Je suis habitué à voir l’angoisse mais je n’avais encore jamais lu ce que j’ai vu là.
Je ne le décrirai pas, cela restera jusqu’à la fin de ma vie d’aficionado comme une plaie au plus profond de mon coeur .
J’aime les toreros joyeux, ceux qui t’économisent pas leur sourire, ceux qui te font un petit signe, une brindille que tu es la seule à saisir mais qui te fait chaud au coeur.
Quand nos yeux se sont croisés une demi-seconde, j’ai compris….

Puis est venue l’heure de ta sortie sur le ruedo, du plus profond des arènes est montée une immense clameur.
Elle était pour toi, les deux autres n’en ont pas été jaloux, je le sais.

Alors à tous ceux qui osent se moquer de tes tours de ruedo le fanion de pirate à la main, je préfère ne pas répondre.

Je sais moi que tu n’es pas libre dans ta tête
Derrière ta fenêtre…

Merci pour tout maestro, tu resteras le meilleur moment de ma feria..

Un abrazo fuerte!

Photo Dany Cœur

557

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Événements à venir

Sep
8
sam
2018
8 h 00 min ARLES – Féria du Riz @ Arles
ARLES – Féria du Riz @ Arles
Sep 8 @ 8 h 00 min – Sep 9 @ 20 h 00 min
ARLES - Féria du Riz @ Arles
Samedi 8 septembre (après-midi) : corrida goyesca. Toros de Victoriano del Rio pour Juan Bautista, Sébastien Castella et José Maria Manzanares. Dimanche 9 septembre (après-midi) : toros de Baltasar Iban pour Emilio de Justo, Juan[...]