La Ganaderia PEDRAZA DE YELTES fidèle à la France…

La Ganaderia PEDRAZA DE YELTES fidèle à la France…

La Ganaderia PEDRAZA DE YELTES fidèle à la France…

215
0

Luis Aranga, proprietaire de la devise blanche et verte de Pedraza de Yeltes vient d’annoncer les grandes lignes de la prochaine temporada de l’élevage salmantin.

« Nous irons de nouveau lidier une corrida à Madrid et par la suite nous retournerons dans les arènes de France que sont Vic-Fezensac, Dax et Béziers et nous aurons également deux toros pour une Desafio Ganadero à Nîmes avec deux toreros importants » .

« Nous avons une camada forte et  très sérieuse, comme l’année dernière avec une prédominance du pelage colorado si caractéristique à notre élevage. Nous avons cette corrida pour la San Isidro ainsi que ces trois lots destinés aux arènes françaises, mais aussi une cinquième corrida avec un peu moins de tête qui pourrait aller dans une arènes espagnole de deuxième catégorie ainsi que nous ferons lidier une novillada piquée comme l’an passé.

« La véritable satisfaction, car il y a un niveau d’exigence très élevé, est d’être reconnu en France, car lorsque les choses se passent bien, les arènes te reconduisent l’année alors qu’ici en Espagne tu dois te le gagner. On ne nous fais pas de cadeaux. »

« Ce dont nous sommes trés fiers, c’est que nous n’avons que cinq corridas, et que celles-ci sont déjà vendues et qui plus est, dans 90% des cas en arène de première catégorie. C’est un énorme motif de satisfaction. »

Jose Ignacio Sanchez, le représentant de l’élevage basé à Castraz de Yeltes ajoute : « Nous avons de bonnes raisons d’espérer car les résultats nous montrent que nous sommes dans la bonne direction.

« Aussi, il est certain que les corridas de Madrid et Vic nous ont fait mettre le doigt sur des détails très important, en interne, pour la ganaderia, parce que nous n’en sommes pas sortis pleinement satisfaits. Mais d’autres corridas furent différentes, comme Dax où un toro fut honoré d’une vuelta et que le reste du lot offrit un grand jeu. Mais aussi à Béziers où nous avons sortis une corrida imposante, qui a rafler tous les prix. Un honneur qui nous a permis de consolider notre présence en 2019 alors que nous étions venus y remplacer un fer de légende qu’est celui de Miura.

215

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *