MADRID (05-06) Peu d’eclaircies dans la grisaille

MADRID (05-06) Peu d’eclaircies dans la grisaille

MADRID (05-06) Peu d’eclaircies dans la grisaille

196
0

Plaza de Toros de Las Ventas. Plus d’une demi arène. 6 Toros de José Escolar Gil

Rafaellilo: silence et silence
Fernando Robleño: ovation et silence
Luis Bolivar: silence et ovation

Rafaellilo ouvre les débats avec Caluroso (508kg) correctement reçu capote en mains. Deux rencontres avec la cavalerie sans déborder de bravoure. Très bon début en se ployant et baissant la main. La corne droite, la meilleure de l’Escolar permit au torero de Murcia de signer quelques derechazos valeureux sans grand relief toutefois. Quasi impossible à gauche. Entière au quatrième essai. Silence

Le quatrième Pocapena (540kg) pousse lors de la première rencontre, mal exécutée puis durement châtié sur la deuxième aussi mal exécutée que la première. Avec la muleta le murciano n’a pas pu, ou su , s’entendre avec un adversaire à la charge courte mais qui avait certainement d’autres options..

Avec le quinto , Curioso (577kg), manso sous le fer, Robleño du se résoudre à une faena à l’ancienne face à un toro presque impossible à consentir et violent. Conclusion par bajonazo.

Fernando Robleño hérite de Cuidadoso (515kg) qui prend deux rations de fer, la première en s’employant, la seconde mal administrée. Après un début droitier d’intensité inégale le torero madrilène va réveiller le public avec une série de trois naturelles puissantes et profondes. Le toro révélera une bonne corne droite, chargeant avec classe sur les derechazos soigneux proposés par Robleño. Conclusion par 3/4 de lame puis deux descabellos.

Luis Bolivar saluât Diputado (510kg) par un capoteo peu engagé. Mal piqué en deux rencontres. Faena essentiellement gauchère de la part du colombien qui dessina deux naturelles de bon goût dans un ensemble bien fade, avec un toro loin d’être inintéressant ,le torero de Cali ne faisant pas preuve d’un engagement à toute épreuve. Entière.

L’ultime, Chupetero (560kg) fut accueilli par capoteo dynamique et fut exécrablement piqué sur une première pique pourtant prise avec alegria. Même alegria sur la deuxième rencontre là aussi mal exécutée avant que le piquero ne se reprenne sur la troisième rencontre. Bon tiers de banderilles avec une grande paire de Fernando Sanchez. Saluts de la cuadrilla puis brindis au public de la part du colombien. Après une entame compliquée à droite le torero de Cali va prendre la gauche, corne avec laquelle l’Escolar chargeait avec classe et noblesse. Le colombien va dessiner une dizaine de naturelles de grand son, mettant enfin le public madrilène en émoi. Nouvelle tentative droitière un poil plus convaincante avant de se jeter comme un lion sur le fauve pour loger une entière longue d’effet. Descabello défectueux. Ovation

196

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Événements à venir

Sep
8
sam
2018
8 h 00 min ARLES – Féria du Riz @ Arles
ARLES – Féria du Riz @ Arles
Sep 8 @ 8 h 00 min – Sep 9 @ 20 h 00 min
ARLES - Féria du Riz @ Arles
Samedi 8 septembre (après-midi) : corrida goyesca. Toros de Victoriano del Rio pour Juan Bautista, Sébastien Castella et José Maria Manzanares. Dimanche 9 septembre (après-midi) : toros de Baltasar Iban pour Emilio de Justo, Juan[...]