MADRID (06-06) La seule oreille à GINES MARIN avec un fade envoi d’Alcuruccen

MADRID (06-06) La seule oreille à GINES MARIN avec un fade envoi d’Alcuruccen

MADRID (06-06) La seule oreille à GINES MARIN avec un fade envoi d’Alcuruccen

111
0

Plaza de Toros de Las Ventas. Plein. 6 Toros de Alcurrucen

Antonio Ferrera : ovation et silence
Miguel Angel Perera : silence silence
Ginés Marín : oreille et silence

Antonio Ferrera ouvre les débats avec Barberron (577kg) un manso qui fuyait la percale avant de prendre une ration de fer sur le réserve avant de renverser le titulaire d’être de nouveau châtier par le reserve. Avec un adversaire compliqué, violent et à la charge désordonnée le natif d’Ibiza va imposer sa loi à base de naturelles à la fois puissante et profonde dont une série de quatre en redondos magnifique. Passage droitier de moindre relief. Grande entière mais longue d’effet puis descabello après deux avis.

Le quatrième Pitillito (542kg) fut lui aussi manso sous le fer pour deux rations sans style. Tiers de banderilles désordonné. La faena de l’extremeno se résume à des échanges sans saveur, avec un toro peu propice aux beaux gestes, qui chargeait peu voir pas, sans caste ni fond, ni forme. Échec à l’épée et maniement médiocre du descabello.

Miguel Angel Perera hérita de Samorano (551kg) qui en bon manso fut piqué une fois par chaque lanciers. Comme le laissait présager le premier tiers, la faena n’eut que peu d’échos la faute à un toro dépourvu de noblesse et à la charge quasi nulle. Entière au deuxième essai puis descabello. Silence

Le quinto Gaitero (586kg) de comportât de la même manière que ses frères sous le fer. Manso et peu allègre. Tiers de banderilles catastrophique. Brindis au public. Bon début par statuaires avant deux belles séries de la droite avec temple et décision. Malheureusement le soufflet va vite retomber, le toro se vidant peu à peu de toute forme de noblesse et de caste. Maniement défectueux de la rapière.

Ginés Marín saluât Doctor (570kg) par un capoteo harmonieux avant deux bonnes piques de Guillermo son père, ovationné. Remarquable sortie de cheval de la part de Ferrera par superbes chicuelinas main basse. Excellent début droitier en redondos conclu par une grande passe de pecho gauchère. Remarquable de temple et de profondeur sur trois séries de la droite, ajustées avec intelligence face à un toro noble, mobile mais de peu de transmission. Passage gaucher de correcte facture avant de reprendre la droite pour une bonne série dans le bon tempo. Final par manoletinas serrées et entière au deuxième essaie. Oreille après forte pétition.

L’ultime Cochero (546kg) sort seul de trois rencontres mal exécutées. Le natif de Jerez ne parvient pas à doubler la mise étant pourtant auteur d’une faena plaisante débutée par muletazos puissants puis avec deux séries droitières de qualités face à un toro noble mais sans classe.

111

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Événements à venir

Sep
8
sam
2018
8 h 00 min ARLES – Féria du Riz @ Arles
ARLES – Féria du Riz @ Arles
Sep 8 @ 8 h 00 min – Sep 9 @ 20 h 00 min
ARLES - Féria du Riz @ Arles
Samedi 8 septembre (après-midi) : corrida goyesca. Toros de Victoriano del Rio pour Juan Bautista, Sébastien Castella et José Maria Manzanares. Dimanche 9 septembre (après-midi) : toros de Baltasar Iban pour Emilio de Justo, Juan[...]