Home ACTUALITES FERIA - FIESTA MADRID – Une oreille de poids pour la sincérité de PACO UREÑA

MADRID – Une oreille de poids pour la sincérité de PACO UREÑA

327
0

Plaza de toros de Las Ventas. Plein apparent. 6 toros du Puerto San Lorenzo.

El Fandi: silence et silence

Paco Ureña: Ovation et oreille

Lopez Simon: silence et silence

El Fandi accueille avec facilité Cardilisto (563kg), qui prend deux piques sans style. Bonne prestation du granadino avec les banderilles avant de rester sans solutions muleta en main face à un toro à la charge désordonné, qui gardait la tête haute, sans caste ni noblesse. Épée en place. Silence.

Le quarto Mariposino (609kg), se révéla manso au possible après un tiers de piques peu reluisant. Nulles options de former un début de faena digne de ce nom. entière sur le passage. silence. sifflets au toro.

Paco Ureña reçoit Cuba II (585kg), brillamment capote en main avant deux rencontres avec le groupe équestre sans grand style. Le toro va se réveler bon dans la muleta du natif de Lorca qui, fidèle à son concept d’une tauromachie sincère, l’embarque dans deux grandes séries de la droite, données avec temple et rythme. L’entrega du torero porte sur les tendidos lors d’une belle série à nouveau de la droite, assis sur les reins, et trouvant la profondeur. Le passage à gauche est de moindre qualité. Final par naturelles de face pour un labeur allant quelque peu à menos, de surcroit mal conclu avec l’estoc. Plusieurs pinchazos avant demi lame et descabello. Ovation

Le quinto Malvarrosa (547kg) est reçu par bonnes véroniques au centre puis la demi avant deux piques traseras sans grandes secousses. Début de faena prés des tablas avant de gagner les terrains centraux pour trois échanges droitiers d’intensité croissante. Le toro répond bien sur la corne droite et le lorquino met les formes pour transmettre ses bonnes intensions. Beaucoup de décision et de pureté dans les naturelles, données dans un périmètre restreint. Final par naturelles de face pleine de sincérité puis manoletinas. Beaucoup d’engagement au moment de porter l’épée, entière, se faisant cueillir spectaculairement avant que le bon Malvarrosa ne s’ecroule. Oreille de poids.

Lopez Simon reçoit Pitinesco (584kg) par véroniques avant deux rations de fer, la première en mettant les reins. Le torero de Barajas s’en va au centre brinder au public une faena ambidextre débutée de la droite en redondos. Quelques tandas meritoires sur la corne droite devant un toro qui chargeait à mi-hauteur, sans grandes difficultés. Trasteo allant à menos la prestation du madrilène en dessous des possibiltés qu’offrait son adversaire. Silence

L’ultime, Caraseria (595kg), resultat maniable et prenait bien la muleta de Lopez Simon, mais allât rapidement à menos alors que la madrilène le toréait bien. Le torero de Barajas se tire de peu d’une cornada lors de l’entrée a matar. silence.

327

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *