Home ACTUALITES TAUROMACHIE MADRID – Unique vuelta pour Fortes privé d’une oreille meritée.

MADRID – Unique vuelta pour Fortes privé d’une oreille meritée.

297
0

Plaza de Toros de Las Ventas. 3/4 d’arène. 6 toros de Pedraza de Yeltes, bien présentés, lourd et armés, la plupart sans grande race.

Manuel Escribano: Silence et silence

Daniel Luque: silence et silence

Fortes: silence et vuelta

Manuel Escribano, met en suerte deux fois Resistente (592kg) pour deux rencontre sans style. Le sévillan se met en évidence avec la pose des batonnets. Faena ambidextre qui ne decolla jamais par manque de transmission. Le Pedraza avait une certaine noblesse, mettait la tête mais sans grande alegria. Demi lame après pinchazo et descabello. Silence.

Accueille Mirante (637kg) à porta gayola avant quelques véroniques de bon goût. Le Pedraza renverse le groupe équestre lors de la première rencontre avant une deuxième sans style. L’andalou se charge de la pose des banderilles avec brio après un suave quite par véronique de Daniel Luque. Début de faena au centre par cambios avant une bonne série droitière. Malgré une bonne corne droite le Pedraza de peu de fond et juste de charge ne permet qu’un labeur sans relief au torero de Gerena. 3/4 de lame après pinchazo Silence.

Daniel Luque reçoit Bello, un tio de 660kg qui prend deux piques en mode carioca avant un bon quite de l’andalou, puis un autre à charge de Fortes. La faena du natif de Gerena comprendra les échanges les plus valeureux sur la corne gauche, par naturelles ajustées. Face à lui un toro noble mais juste de forces, manquant de race et de pauvre transmission. Demi après pinchazo avant débâcle avec le verdugillo. Silence.

Avec Buriño (625kg), tiers de piques sans grand brio avant une faena sans grand intérêt, le toro proposant une pauvre opposition. Entière. Silence

Fortes reçoit Renacuero (591kg) par quelques véroniques bien senties. Deux rations de fer plus tard, le natif de Malaga brinde au public une faena ambidextre d’intensité inégale dont les meilleures tandas viendront de la main gauche. Une bonne série droitière. Toro aux embestidas dépourvues de classe et de peu de transmission. Épée basse. Silence

L’ultime, Urante (632kg) s’emploie bien sur la première rencontre avant une deuxième moins bien administrée. Bon quite du natif de Malaga. Bonnes dispositions de Fortes, dans le terrain d’un Pedraza au tamaño conséquent , qui embiste à mi-hauteur, sans grande classe, chargeant court et avec une pointe de genio. Centrer et appliqué, Fortes va lui servir deux belle séries de la droite avant d’être prit sans gravité. Le torero se livre ensuite à un enchainement de muletazos de qualité avec beaucoup de sincérité et toreria. Final par le haut avant de conclure par une grande entière qui déclenche une pétition majoritaire qui reste sans suite. Quel manque de sensibilté. Vuelta

297

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Événements à venir