Home ACTUALITES TAUROMACHIE MAUGUIO (10-06) JAVIER CONDE gracie Opulento et sort par la grande Porte en compagnie de ROMAN PEREZ qui coupe quatre oreilles d’un bon lot de Gallon

MAUGUIO (10-06) JAVIER CONDE gracie Opulento et sort par la grande Porte en compagnie de ROMAN PEREZ qui coupe quatre oreilles d’un bon lot de Gallon

MAUGUIO (10-06) JAVIER CONDE gracie Opulento et sort par la grande Porte en compagnie de ROMAN PEREZ qui coupe quatre oreilles d’un bon lot de Gallon
2.26K
0

Arènes de Mauguio. Demi entrée. 6 Toros des Frères Gallon.

Javier Conde: silence, silence et deux oreilles et la queue symboliques
Román Perez: deux oreilles, silence et deux oreilles

Javier Conde accueille le premier (N16/460kg) par bonnes veroniques avant une unique ration de fer. Bon début de faena de la droite. Une bonne série droitière en baissant la main de correcte facture. Passage gaucher peu fructueux. Retour à droite pour quelques échanges corrects sans toutefois s’engager outre mesure. Conclusion médiocre avec pas moins de six tentatives. Silence.

Le troisième (N67/475kg) fut piqué deux fois sans grand style. Avec la flanelle, le torero de Malaga ne fit pas un grand effort. Quelques échanges sur le voyage. Peu d’intérêt. Conclusion à désirer.

Le quinto (N91/480kg) prend une pique après capoteo quelconque. Après une unique pique et un « ¡vamos a torear ya ! » Javier Conde va offrir à l’aficion melgorienne ce qu’elle etait venue voir… un panache de temple, de douceur et d’art. De l’inspiration sur chaques tandas dans le plus pur style de la maison, entraînant avec lui un public conquis. Face à lui un toro nommé Opulento, noble à souhait, qui repondit à tous les cites avec une grande noblesse et qui répétait sans cesse dans une muleta imprégnée  d’un parfum envoûtant. Conde soignât le geste et on le vit heureux et transcendé. Comme souvent en pareil cas, des pétitions de grâce surgirent du callejon, rapidement suivie par une partie des tendidos. Une pétition soutenue par Conde lui même à laquelle cédât le palco. Deux oreilles et la queue symboliques.

Román Perez reçoit le deuxième (N27/470kg) par un bel enchaînement de veroniques et chicuelinas. Mal piqué sur l’unique rencontre avant quite par veroniques de l’arlesien. Brindis à Thomas Cerqueira et au médecin qui lui sauvât la vie ici même. Bon début droitier avec joli remate de la gauche. Trasteo de bonne facture, notamment de la droite ou le torero arlésien put toréer à gusto un très bon toro des frères Gallon, très noble mais un peu juste de force à qui il ne fallait pas baisser la main. Le trasteo de l’arlesien touchât rapidement les tendidos. Passage à gauche correct avec trois bonne naturelles. Conclusion par entière sin puntilla qui fit tomber deux oreilles du Palco. Vuelta généreuse offerte au noble Opulento.

Le quatrième (N92/490kg) fut correctement salué par veroniques avant de prendre deux rations de fer. Faena ambidextre d’intensité inégale bien débutée de la droite, face à un toro noble mais quelque peu réservé. Passage à gauche sans grand intérêt de faisant toucher la flanelle à chaque muletazos. Retour à droite pour des séquences orchestrées à la voix, un poil poblerino. Demi lame avant usage du descabello.

Avec l’ultime (N29/470kg) l’arlesien clôturât la séance de belle manière, étant auteur d’un labeur de bonne facture notamment de la main droite. Passage gaucher correct avant de prendre la droite de nouveau pour deux bonnes tandas. Bon toro là aussi, un poil en dessous de son prédécesseur, qui chargeait avec noblesse. Grande entière. Deux oreilles

2257

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Événements à venir

Sep
8
sam
2018
8 h 00 min ARLES – Féria du Riz @ Arles
ARLES – Féria du Riz @ Arles
Sep 8 @ 8 h 00 min – Sep 9 @ 20 h 00 min
ARLES - Féria du Riz @ Arles
Samedi 8 septembre (après-midi) : corrida goyesca. Toros de Victoriano del Rio pour Juan Bautista, Sébastien Castella et José Maria Manzanares. Dimanche 9 septembre (après-midi) : toros de Baltasar Iban pour Emilio de Justo, Juan[...]