NÎMES (21-05) GUILLERMO HERMOSO DE MENDOZA séduit et ouvre la Porte des Consuls. Léa Vicens coupe deux oreilles.

NÎMES (21-05) GUILLERMO HERMOSO DE MENDOZA séduit et ouvre la Porte des Consuls. Léa Vicens coupe deux oreilles.

NÎMES (21-05) GUILLERMO HERMOSO DE MENDOZA séduit et ouvre la Porte des Consuls. Léa Vicens coupe deux oreilles.

985
0

Arènes de Nîmes. plein apparent. 6 Toros de Carmen Lorenzo Gutiérrez.

Pablo Hermoso de Mendoza: silence et ovation

Lea Vicens: oreille et oreille

Guillermo Hermoso de Mendoza: deux oreilles et la queue et silence

Pablo Hermoso de Mendoza Déclenche les premiers émois avec Berlin par deux paires de banderilles en ayant réduit la distance puis par la Pose des courtes avec Bacano. Conclusion en trois temps qui le prive d’une oreille. Bon toro.

avec le quatrième Pablo Hermoso va exécuter un trasteo d’intensité croissante débutée avec Berlin puis Galliato pour les banderilles. Derniers tiers avec Bacano pour la pose des courtes dont une grande paire à deux mains. Rejon sur le côté et descabello. Ovation

Léa Vicens exécuta un labeur d’intensité inégale, grimpant en intensité sur la fin face à un toro mobile mais offrant un jeu limité par moment. Tiers de banderilles avec le superbe Betico d’abord puis avec Diluvio pour la pose des courtes. Rejon de muerte en deux essais. Oreille sympathique.

Avec le quinto la nîmoise débuta bien aux banderilles sur Gacela avant de se faire violemmment accrocher contre les tablas. Elle mit ensuite le feu avec Betico toujours avec les banderilles, notamment sur un passage plein de toreri et qui porta sur le conclave, avant de connecter toujours plus avec les tendidos sur le beau Bazuka. Pose des courtes sur Greco. Sur Espontaneo la nîmoise conclua par entière longue d’effet puis un grand coup de descabello. Oreille.

Guillermo Hermoso de Mendoza fut le protagoniste d’un excellent tiers de banderilles, dans un style classique mais appliqué d’abord avec le beau Disparate, puis avec Icaro. Le benjamin du cartel finit de convaincre le cirque avec un derniers tiers, banderilles courtes en main enlevé et de très bon niveau technique sur Pirata. La conclusion foudroyante fait tomber deux oreilles et la queue, celle-ci généreuse.

Avec l’ultime et toujours dans un corte classique, Guillermo composa un labeur d’intensite Croissante d’abord avec Barrabas, puis le luisant Disparate. La performance du jeune centaure trouvant son point d’orgue lors d’une paire deux courtes à deux mains sur Pirata. Conclusion médiocre cette fois-ci. Silence

985

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Événements à venir

Sep
8
sam
2018
8 h 00 min ARLES – Féria du Riz @ Arles
ARLES – Féria du Riz @ Arles
Sep 8 @ 8 h 00 min – Sep 9 @ 20 h 00 min
ARLES - Féria du Riz @ Arles
Samedi 8 septembre (après-midi) : corrida goyesca. Toros de Victoriano del Rio pour Juan Bautista, Sébastien Castella et José Maria Manzanares. Dimanche 9 septembre (après-midi) : toros de Baltasar Iban pour Emilio de Justo, Juan[...]