OLIVENZA – La terna à hombros (photo Ruedo de Olivenza FIT)

OLIVENZA – La terna à hombros (photo Ruedo de Olivenza FIT)

OLIVENZA – La terna à hombros (photo Ruedo de Olivenza FIT)

104
0

Troisième corrida de la Feria, arène pleine et triomphes pour les trois toreros extremenos. Toros de Garcigrande et Domingo Hernandez, nobles mais manso, tous donnant dans l’ensemble un bon jeu pour le toreo, la palme revenant au cinquième, plus complet que ces frères.

Miguel Angel Perera, coupa une oreille à chacun de ses opposants, devant faire montre de beaucoup de metier pour sortir le premier de la course de sa querencia, lui arrachant des séries de belle facture avant de conclure efficacement. Meme punition avec le quatrième lui aussi querencioso qu’il fallut obliger jusqu’a rompre et composer une faena allurée.

Alejandro Talavante coupa une oreille avec son premier opposant avec qui il instrumenta un brillant début de faena, le bicho s’avérant vite juste de forces. La faena ira a menos et l’extremeno conclura d’une entière. Avec le quinto, faena pleine de détails esthétiques et d’imagination face au meilleur toro de l’envoi. Les séquences les plus profondes avec la main droite porteront sur les tendidos tout acquis à sa cause. entière et deux oreilles.

Gines Marin, su connecter avec le public d’emblée, capote en main, avant de composer une belle faena sur les deux rives, face à un Garcigrande noble mais manso et vite partit chercher refuge près des tablas. Final enlevé et grande épée qui libère deux oreilles. Moins en réussite avec l’ultime.

A noter la blessure de Julio Lopez banderillero dans la cuadrilla de Talavante, qui reçu un coup de corne de 15cm dans le bras droit au moment de puntiller le cinquième toro de la tarde

104

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *