Home ACTUALITES FERIA - FIESTA SEVILLE (11/04/2018) – Une oreille à la toreria de PABLO AGUADO (photo Maestranza Pages)

SEVILLE (11/04/2018) – Une oreille à la toreria de PABLO AGUADO (photo Maestranza Pages)

655
0

Plaza de Toros de la Real Maestranza de Séville. 1/2 arène. Un peu de vent. 6 toros de Torrestrella manquant de race et ligne générale, la plupart de peu de jeu, hormis le sixième et à un degré moindre le troisième.

Javier Jimenez: silence après avis et silence après avis.

Lama de Gongora: ovation et silence.

Pablo Aguado: ovation et oreille

Javier Jimenez débute avec un colorado, Empresario, de 590kg, manso et manquant de bravoure au premier tiers. Peu de relief au cours d’un trasteo, brindé à Pablo Aguado, qui ne trouvera jamais échos sur les tendidos la faute a un Torrestrella de piètres qualités. Épée entière tendida. 1 avis. silence.

Avec le quatrième,Gamberro (510kg) bon tiers de piques à charge de Manuel Cordero avant quite par chicuelinas de Lama de Gongora. Saluts de Jose Chacon aux banderilles. Face à un toro aux coups de tête meurtriers, sans grande charge et depourvu de noblesse, le natif d’Espartinas ne parviendra à lier qu’une seule serie droitière. Echec avant 3/4 de lame. 1 avis.

Lama de Gongora, accueille Lantisquino (545kg) d’un bon capoteo par veroniques. Bon tiers de pique avant quite par chicuelinas  et demi de Pablo Aguado. Trés bon debut de la droite pour trois séries au tracé harmonieux avec quelques passages relâchés face a un toro donnant du jeu sans excès de noblesse. passage à gauche de peu de relief avant de revenir sur l’autre rive ou le soufflet retombe quelque peu à mesure que le toro s’éteint. entière au troisième essai. Ovation.

Le quinto, Aguacero (580kg), est lourd dans la muleta du sévillan, charge avec soseria et cabezazos. Décidé et dominateur, Paco, construit une faena ambidextre,qui ne decollera jamais devant un Torrestrella dépourvu de qualités. Entière.

Pablo Aguado brinde à sa maman, une faena débutée en redondos avec changement de main. s’en suit un labeur majoritairement gaucher, marqué par un sens artistique « muy de Sevilla » et qui trouve grâce aux yeux du public sévillan. Faena très intéressante, cadencée,  face à un toro, Sanito (531kg), qui humilie à mi-hauteur. Naturelles de face de bon goût. Entière après deux échecs. Ovation

Brinde l’ultime, Chillon (539kg), à Curro Romero et signe un superbe début le long des tablas avant d’offrir une série droitière allurée avec superbe changement de main. Le public adhère à la toreria su sévillan, qui de la gauche dessine de belles naturelles avec douceur et bon goût. Pablo enchaine deux séries droitières bien léchées avec remate subtils. Entière sin puntilla au deuxième essai. Pétition majoritaire et oreille.

 

 

 

655

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *