Home ACTUALITES FERIA - FIESTA SEVILLE (13/04/2018) – Oreille pour ALEJANDRO TALAVANTE au cœur d’une corrida décevante

SEVILLE (13/04/2018) – Oreille pour ALEJANDRO TALAVANTE au cœur d’une corrida décevante

657
0

Plaza de Toros de Real Maestranza de Séville. Plein apparent. 6 toros de Olga (1,2,3,3bis et 4) y Hermanos Garcia Jimenez (5 et 6) plus un sobrero de Torrestrella (6eme bis) bien présentés, possédant un fond de noblesse, mais faibles et manquant de race pour la plupart.

Miguel Angel Perera: Silence et silence

Alejandro Talavante: silence après avis et oreille

Andres Roca Rey: saluts aux tiers après avis et silence

Miguel Angel Perera, ouvre le bal avec Charro (540kg) qui prend deux piques sans style. Quite par chicuelinas. Bon tiers de banderilles et saluts pour Javier Ambel et Guillermo Barbero. L’extremeno brinde au public un trasteo de peu d’intérêt face à un opposant dépourvu de caste et de noblesse, qui plus est avisé et dangereux. Entière au troisième essai. Silence

Avec le quatrième, Chirrina (525kg), ovation pour Curro Javier victime d’un accrochage sans conséquences apparentes. Brinde au public une faena qui ne décollera jamais, le Olga Jimenez résultant fade et de peu de race. entière. silence.

Alejandro Talavante reçoit Graznador (544kg) avec facilité au capote avant deux rencontres. Quite par chicuelinas de Roca Rey auquel répond l’extremeno par véroniques et la media. Début de par le haut, avant de composer une faena structurée, dont les meilleurs échanges viendront de la droite, corne la plus propice d’un toro noble mais soso et manquant de caste. naturelles de face de bonne facture avant 3 échecs aux aciers puis entière. silence

Le quinto, Sosito (585kg) renverse la cavalerie sur le premier assaut. Malgré la fadeur de l’opposition, le natif de Badajoz va dessiner cinq grandes séries de derechazos de grande qualité gagnant la profondeur, alliant douceur et toreria que le public Sévillan apprécie. Estocade entière efficace qui libère une oreille.

Andres Roca Rey voit son premier, Fanfarron (573kg), changé par Filosofo (590kg) du même fer. Belle réception par véroniques templées. Juan Jose Dominguez invité à saluer après deux bonnes paires de banderilles. Brindis à JoséF Antonio Campuzano. Début par deux cambios au centre puis changement de main. le péruvien parvient à capter l’attention d’un toro distraido et connecte avec le public sévillan par deux séries droitières puissantes. L’intensité retombe vite, la faute à un manso qui gagne le terrain des planches dans lequel le limeno va chercher à le dominer. Demi lame longue d’effet. avis et descabello.

Le sixième, Vecino (519kg) protesté pour manque de trapio est lui aussi remplacé  par Lentito (496kg) de Torrestrella qui ne permettra pas au péruvien de construire une faena digne de ce nom. Demi lame.  silence

 

657

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *