Home ACTUALITES TAUROMACHIE VIDEO // ANDRES ROCA REY, jusqu’au bout de la nuit (1 oreille) – MADRID (23/05/2018)

VIDEO // ANDRES ROCA REY, jusqu’au bout de la nuit (1 oreille) – MADRID (23/05/2018)

381
0

VIDEO // ANDRES ROCA REY, jusqu’au bout de la nuit (1 oreille) – MADRID (23/05/2018) – Video : TOROS – Photo : Plaza 1

Plaza de Toros de Las Ventas. Plein. 6 toros de Victoriano del Rio

Miguel Angel Perera: silence après avis et silence

Alejandro Talavante: silence et silence

Andres Roca Rey: silence et

Miguel Angel Perera débuta avec Casero (556kg), protesté à sa sortie et qui prit deux piques en manso. début de faena par le haut pieds joints conclu avec temple par un changement de main. Toro noble et avec de la classe mais qui charge sans transmission. Après un passage à gauche de peu de relief, retour à droite mais la faena va à menos à mesure que le bicho se déconfit. Echec avec l’épée.

Avec le quatrième Quintaluna (544kg) ne brilla guère dans le peto. Faena meritoire de l’extremeño, bien débutée de la droite et en donnant de la distance. Le toro repondait bien au début avant de rapidement rendre les armes. Perera fut digne et torea dans un terrain réduit tentant de sortir le public de sa torpeur. quasi entière et silence.

Alejandro Talavante reçu correctement Cantaor (516kg) avant deux piques sans style. Avec la flanelle, le natif de Badajoz abréga rapidement face à un toro de peu de race et d’une faiblesse caractérisée.

Le quinto, Entonado (563kg) fut mal piqué les deux fois. Bon début de faena par doblones. Une bonne série de la droite fut la seule notable la faute à un toro extremement faible qui perdit les pieds dés l’entame. Demi lame et silence.

Andres Roca Rey, accueillit Navegante (524kg) par bonnes véroniques. Deux rations de fer sans grandes histoires. Le toro venait avec beaucoup de mobilité et de classe dés le debut de faena, demarré tambour battant par cambios au centre. Avec le passage à gauche, le toro ira à menos et cherche le terrain des tablas. Trasteo méritoire du péruvien conclu par entière contraire au deuxième essai. silence

Le protégé de Jose Antonio Campuzano sauvera la tarde avec l’ultime Distante (576kg). Le péruvien débute par statuaires puis conclu par une passe changée qui mit le frisson sur les tendidos puis pecho. Grande série à mi-hauteur donnée avec temple de la droite. Le public répond bien à l’entrega du benjamin du cartel notamment sur une grande série de trois naturelles ajustée avec temple et pouvoir et conclue par arrucina sans se mouvoir. Final par un arrimon de categorie, entre les cornes, de grand merite. Grande entière qui déclenche une forte pétition d’oreille qui tombe légitimement du palco.

381

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *