Home ACTUALITES TAUROMACHIE VIDEO // NÎMES (06/05/2018) – Novillada sans picadors – Le résumé en vidéo

VIDEO // NÎMES (06/05/2018) – Novillada sans picadors – Le résumé en vidéo

630
0

VIDEO // NÎMES (06/05/2018) – Novillada sans picadors – Le résumé en vidéo par Romain Bofi – Photo Nicolas Lottin

Arènes de Nîmes. 1500 personnes environ. Novillada sans picadors, trophée Nimeño II. 3 erales de Bernard Taurelle (1,5 et 6) et Luc et Marc Jalabert (2,3 et 4) bien présentés, disparate de trapio et de cornes. Mention aux 1, 4 et 5 de meilleure qualité.

A l’issue de la novillada le Trophée Nimeño II, un costume de lumière de la Sastreria Fermin à était décerné au novillero valencian Miguel Polope. Solalito et Adam Samira ont recus chacun un capote et une muleta offert par l’UCTPR.

Miguel Polope: palmas et oreille.

Adam Samira: silence et oreille

Solalito: oreille et vuelta

Miguel Polope. Prend d’emblée un tampon lors d’une porta gayola avortée avant bonnes veroniques. Quite a charge d’Adam Samira. Devant un bon novillo de Taurelle, encasté, le valencian va quelque peu passer à côté des qualités de son opposant, perdant du terrain sur chaque muletazo. Entière au premier envoi et longue d’effet. Avis. Applaudissements.

Le quatrième est un Jalabert au trapio imposant avec lequel le valencian aura du mal à se confier capote en main. Quite par tafalleras de la part d’Adam. Bonne faena du valencian qui a jusqu’ici le meilleur tirage. Trasteo ambidextre élégant surtout sur la diestra. Passages relâchés et bien sentis. Entière après une vilaine lame tendida. Le Jalabert encasté et noble donna beaucoup de jeu dans la muleta du jeune torero. Beccero applaudi à l’arrastre. Oreille.

Adam Samira reçoit le Jalabert par enchaînement véroniques et chicuelina. Quite de Solalito par veroniques. Brinde au public un trasteo heurté du à l’exigence et à la courte charge de son opposant. quelques muletazos de valeur notamment sur la fin après une grosse voltereta sans conséquences. Nouvel accrochage au moment de porter l’épée, tendida après une demi douzaine d’essais infructueux. 2 avis entendus.

Avec le quinto, réception capotera prudente avant un quite de Solalito. Brindis à Angel Teruel. L’arlésien est dépassé par la bravoure d’un bon becerro de Bernard Taurelle qui met la tête avec franchise dans la muleta. Après plusieurs accrochages sans gravité le jeune torero se reprend bien avec deux séries droitières de correcte facture. Loge une épée entière un peu plate qui couche le becerro rapidement. Oreille.

Solalito attend le Jalabert a porta gayola avant d’enchaîner par bonnes véroniques et la demi. Quite à charge de Polope par chicuelinas. Le nîmois lui répond avec entrega avant de se charger de la pose des banderilles avec brio. Brindis à Angel Teruel. Faena majoritairement droitière et d’intensité inégale de la part du protégé de Denis Loré alternant les passages de bon goût et d’autre plus heurtés. On retiendra une superbe tanda droitière en fin de faena. Face à lui le Jalabert manque de fond et de race et joue du chef ce qui vaudra à Solal deux accrochages sans conséquences. 3/4 au deuxième essai . Oreille.

L’ultime, de Bernard Taurelle est reçu par capoteo prudent avant quite par tafalleras de Miguel Polope. Solal lui répond avant de poser les bâtonnets avec aplomb. Brinde au public un trasteo volontaire qui mit du temps à prendre son rythme de croisière. Une fois débarrassé de ces doutes le nimois exécutera trois bonnes séries droitières tout en soignant le geste. Face à lui le Taurelle n’est pas le plus clair de l’envoi, mansote et aux charges irrégulières. 3/4 de lame et descabello. Vuelta chaleureusement fêtée.

630

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Événements à venir