YOUSSEF ZEKRAOUI, un jour marqué à vie

YOUSSEF ZEKRAOUI, un jour marqué à vie

YOUSSEF ZEKRAOUI, un jour marqué à vie

1.84K
1

YOUSSEF ZEKRAOUI, un jour marqué à vie

Un article de Youssef Zekraoui et photos de Claudie Lambert

« En 2013, dans mon calendrier, est prévu une course le 29 août à Jonquières st Vincent. C’est la finale du raison d’or, elle se présente bien, avec un beau plateau de taureaux. Comme à toutes les courses, je me mentalise dès mon réveil. Je suis toujours un peu stressé de passer à travers, mais mon envie et ma passion reprend toujours le dessus. J’y vais avec le sourire, pour me faire plaisir et aussi vous faire plaisir.

C’est l’heure de la course, les arènes sont pleines. Le premier taureau de la manade Bon, et le deuxième de la manade Blanc sortent et sont excellents, la course monte d’un cran ! Le troisième taureau Bechet de Saumade, sort du toril plein de fougue, il fonce droit contre les planches avec ses cornes en avant, et ils les cassent. Je suis en contre piste avec Katif, et en rigolant je lui dis « il ne faut pas manquer le marche pied avec celui-là !».

Et malheureusement, ce jour la c’est moi qui ai manqué le marche pied, et lui ne m’a pas manqué. Ce moment a été interminable pour moi-même. Tout s’arrête, je retombe en contre piste, je suis choqué, je ne me rends pas compte de ce qui vient de se passer… je réalise que ma cuisse est ouverte en deux, tout est arraché à l’intérieur et que je saigne vraiment beaucoup. A ce moment là, je n’ai d’autre choix que de penser que c’est mon jour et que c’est aujourd’hui que ma vie va se terminer… Après de long mois de rééducation, j’ai pu reprendre à marcher, puis à courir pour mon plus grand plaisir.

Ce jour la j’ai été marqué a vie, mais honnêtement je ne regrette rien. J’ai su me relever et revenir encore plus fort. A cause ou plutôt grâce à ça je suis devenu l’homme que je suis, et j’ai beaucoup gagné en maturité. Je suis fier de mon parcours ! Je suis un raseteur qui veut simplement vivre sa passion avec l’amour du taureau.

Je voulais juste vous faire ce petit message, pour vous dire ce que j’ai vraiment vécu ce jour là. Et faire penser à tout le monde, que n’importe quel raseteur joue sa vie et que du jour au lendemain tout peut « s’éteindre ». Que l’on aime ou pas, tel ou tel raseteur, il ne faut pas le critiquer mais bien au contraire le respecter… Alors moi je dis respect à toutes les tenues blanches !

Merci beaucoup a Claudie Lambert pour n’avoir jamais publié ces photos. Merci pour ton respect bisous

1844

Comment(1)

  1. Effectivement, nous devons beaucoup de respect à tous ces grands sportifs que sont les raseteurs, ainsi que leur(s) tourneur(s). C’est un sport extrêmement dangereux. cdt.

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *