ARLES (08-09-2019) PEPE MORAL et un Pahla de vuelta

ARLES (08-09-2019) PEPE MORAL et un Pahla de vuelta

ARLES (08-09-2019) PEPE MORAL et un Pahla de vuelta

1.11K
0

Arènes d’Arles. Feria du Riz. Demi arène. 6 Toros de Pahla, tous très bien présentés et d’un gabarit conforme à la catégorie de l’arène, braves au cheval à divers degrés, meilleur le sixième

Tour de piste posthume accordée à la dépouille du sixième exemplaire, Formoso, numéro 352 de 535kg

A l’issue du paséo une minute de silence fut observée en la mémoire de Françoise Yonnet suivi d’un hommage au maestro Victor Mendes.

DOMINGO LOPEZ CHAVES: vuelta et ovation

OCTAVIO CHACON: ovation et silence 

PEPE MORAL: oreille 

Présidence: Mr Jacques Garcin accompagné de Messieurs Andre Bortolin et Michel Bouix.

Lopez Chaves soigna la réception du premier Guerrilheiro (560kg) en ployant la jambe au devant d’un toro qui tournait court. Bonne mise en suerte pour deux piques prise avec allant, et distance. Muleta en main, le torero  salmantin eut à composer avec un opposant répondant vivement aux cites, le genre de toro qui ne pardonnait pas la moindre erreur. Lopez Chaves n’en fit guère et donna de bons échanges sur les deux rives notamment à droite avec une demi douzaine de derechazos bien sentis avant de prendre la gauche pour ciseler trois naturelles poderosas. Prestation de valeur conclue par entière dans le haut nécessitant l’usage du descabello. Vuelta.

Le torero de Ledesma eut d’abord à lidier au métier le cuarto Fusilito (540kg) qui prit deux piques sans grandes émotions. Moment de susto lorsque l’astado cueillit le subalterne Jesus Talavan lors de la pose des banderilles. Labeur volontaire face à un toro tardo et qui n’offrait que des demies charges. Lopez Chaves signa de la droite quelques muletazos notables dans un ensemble sans grandes émotions. Effort valable du torero salmantin qui s’y repris a trois fois pour estoquer le cornu. Ovation

Octavio Chacon resta inédit à la cape devant Camarito (530kg) , un castaño qui se jeta violemment à trois reprises dans le peto pour un tiers de piques correctement exécuté par le lancier de service, Juan Melgar. Dans le dernier tiers, le gatidano ne put servir qu’une poignée de muletazos droitiers de bonne note face à un astado violent et tardo, au prix d’un effort notable. RAS à gauche. Demi lame tendida efficace.

Le quinto, Camarito lui aussi (540kg) fut durement et mal châtié par Santiago Perez., le lancier de service, en trois rencontres. Muleta en main, Chacon eut à batailler ferme pour faire charger un Pahla, tardo et juste de forces arrachant quelques muletazos corrects mais au forceps. Entière en place.

Pepe Moral salua par quelques véroniques plus la demie, le troisième, Genoves (525kg). Bon tiers de piques à charge de Juan Antonio Carbonell en trois assauts lors desquels le Pahla chargeât, de loin avec allégresse. Le sevillan brinda au public une faena bien débutée de la droite vers le centre avant quelques échanges droitiers un soupçon marginaux. Le passage sur la rive gauche fut nettement supérieur, le torero de Los Palacios y distillant trois séries de naturelles avec engagement et bon tracé en musique au devant d’un toro offrant un bon jeu d’ensemble. Trasteo de bonne facture conclu par demi lame droite avant entière d’effet rapide. Oreille et toro , noble et brave, applaudit à l’arrastre.

Brillant salut capotero devant le sixième, Formoso (535kg) applaudit pour sa présentation. Grand tiers de piques en trois assauts avec distance rallongée entre chaque prise et bon office du lancier Francisco Romero. Brindis à Juan Bautista. Cet ultime exemplaire au demeurant le plus intéressant du lot va offrir au torero andalou une bonne charge sur la corne droite sur laquelle le maestro de Los Palacios va dessiner à merveille les meilleurs multazos de la tarde dans d’agréables séries droitières, en baissant la main et en trouvant la profondeur. Le passage sur la rive gauche fut moins abouti hormis quelques naturelles de bon goût. Final et conclusion par entière en place qui tarda à faire son effet avant de voir deux mouchoirs tomber du Palco présidentiel,le deuxième avec générosité. Vuelta au toro.

1111

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité - Futurosud.org
Close