BEZIERS (17-08-2019) MANUEL ESCRIBANO et JOAQUIN GALDOS en triomphe avec deux toros de vuelta.

BEZIERS (17-08-2019) MANUEL ESCRIBANO et JOAQUIN GALDOS en triomphe avec deux toros de vuelta.

BEZIERS (17-08-2019) MANUEL ESCRIBANO et JOAQUIN GALDOS en triomphe avec deux toros de vuelta.

1.12K
0

(photos Isabelle Dupin / Aplausos)

Arènes de Béziers. 2/3 d’entrée. 6 toros de Robert Margé.

Le paseo s’est déroulé sans la présence du torero Joaquin Galdos, bloqué sur l’autoroute.

Vuelta al ruedo posthume pour le quatrième Atlas, 540kg, N°146 negro chorreado et pour le sixième, Eos, 500kg, N°172, negro.

MANUEL ESCRIBANO: silence et deux oreilles

DANIEL LUQUE: vuelta et oreille

JOAQUIN GALDOS: silence

Manuel Escribano ouvrait les débats en recevant Minos (495kg) a porta gayola par larga cambiada de rodillas. Le sévillan afficha son envie lors du tiers de banderilles mais ne put se mettre en évidence muleta en main face à un toro rapidement rajado.

Le cuarto, Atlas (540kg) ne sortait visiblement pas du même tonneau. Escribano le salua correctement avec la percale, puis dessina muleta en main un trasteo de belle facture face à un toro brave et noble. Faena débutée par suerte du pendule au centre puis bien menée sur les deux, le meilleur sur la bonne corne droite du Margé. Bonne épée en place qui fit tomber les deux mouchoirs. vuelta au toro.  

Daniel Luque signa une brillante réception par véroniques templées devant Ouranos (505kg). Face à un opposant compliqué le torero de Gerena inventa une faena à base d’oficio et d’un bon sens de la lidia. Labeur méritoire que le palco ne sut valoriser au moment de l’octroi des récompenses. Vuelta

Le quinto, Harpagon (530kg) reçut deux rations de fer sans grand style. Muleta en main, le torero andalou dessina une faena precieuse, avec notamment, des échanges savoureux sur la rive gauche. Luque riva ses zapatillas dans le sable biterrois, pour un labeur supérieur et rondement mené. Bonne conclusion épée en main. Oreille.

Joaquin Galdos, n’eut pas l’occasion de se mettre en valeur face à Centaure (515kg) sortit en troisième position, abanto de salida et qui n’offrait que des demies charges dans la flanelle du péruvien.

Le torero de Lima eut en revanche la chance de croiser la route de Eos (500kg), un noble et brave exemplaire du Mas des Monteilles. Face à un toro aux conditions adequate, le péruvien se montra appliqué muleta en main. face aux charges vibrante du Margé, le torero signa une faena ambidextre de bon niveau et conlue par une grande épée. Deux oreilles et vuelta au toro.

 

1123

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité - Futurosud.org
Close
quis Aenean ut dapibus lectus leo in Donec commodo