Accueil CHRONIQUES

CHRONIQUES

On le connait pour sa détermination sans faille, sa soif de réussite, ses rasets parfois insolents, souvent osés. Depuis plusieurs années, Maxime Favier s’est imposé comme une valeur sûre côté gauche. Adroit guerrier, compétiteur de niveau, il fait son retour attendu cette saison, après une blessure qui le força à ranger crochet et tenue blanche en 2018. • Qui est Maxime Favier en dehors de la piste ? Aujourd’hui j’habite à Arles. Je suis beaucoup occupé par mon travail et ma propre préparation physique...... ............

CONNECTEZ VOUS ou ABONNEZ VOUS pour voir l'article complet

Elevage Français // YONNET, 160 ANS D’HISTOIRE [ABONNÉS] - Article E-MAG TOREO Avril Rubrique ELEVAGE FRANÇAIS par ANGELIQUE MARIGNAN - Crédit photo : P.Charmasson Fondé en 1859 par Joseph Yonnet, repris par Valentin et Christophe, puis Christophe II, l’élevage connaît un réel essor entre les mains d’Hubert qui, le 4 août 1991, est le premier éleveur français à présenter une corrida à Madrid. Dix ans plus tard, c’est le majestueux novillo « Pescaluno » qui est gracié dans les arènes de Lunel. À la suite du décès d’Hubert en juillet 2014, sa fille, Myriam, et ses petits-enfants, Joseph et Charlotte, continuent l’aventure de ce qui constitue la plus grosse exploitation française de toros de combat, mais aussi la plus ancienne....... ......................

Abonnez vous ou connectez vous pour voir l'article complet

ARTICLE POUR LES ABONNÉS adhérant au

PASS BOUVINE+EMAG ou PASS PREMIUM+EMAG

JAMEL BOUHARGANE, infirmier Il est reconnu pour sa gentillesse, sa discrétion, sa disponibilité. Gaucher de qualité, il se démarque souvent par ses rasets purs et élégants, permettant aux taureaux de s'exprimer totalement. Evoluant dans un milieu fortement masculinisé, où courage, force physique et mentale sont indispensables , sa générosité et sa sensibilité se retrouvent au coeur d'un rythme professionnel bien particulier mais tout autant audacieux. COMMENT ES-TU DEVENU INFIRMIER ? Je ne m'étais pas du tout destiné à une carrière d'infirmier...... .......

LIRE LA SUITE EN VOUS ABONNANT AU PASS BOUVINE+EMAG ou PASS PREMIUM+EMAG

ARCHIVE // Une grande fête populaire 1984 – CHRISTIAN CHOMEL vainqueur pour la 3ème fois consécutive devant THIERRY FERRAND, LUC MEZY et JACKY SIMEON – SAMOURAÏ (Saumade) BIOU D’OR Il y avait là, en tenue impeccable, le Réveil Indépendant de Vauvert, l’Association Musicale de Grans, les groupes Nemausa-Provence, La Fount de Nimes, La Souleiado de Marguerittes, les Farandoleurs Cheminots […]
ARCHIVE // Gilbert MATA, vainqueur du Trophée de l’Avenir 1984, devant Patrick Fougère et Freddy Sol – FURET (Lafont) Taureau de l’Avenir 1984 Huit taureaux étaient à l’affiche : Baroudeur de Pastré, Trentan de Laurent, Escapoa de Blatière, Vanneau d’Espelly, Furet de Lafont, Bingo de Cuillé, Pétous de Chauvet et Mitifio de Fabre-Mailhan face aux jeunes raseteurs […]
DE VERT ESPÉRANCE ET BORDÉ DE FEUILLES DE LAURIER C’est dans cet habit de lumières au goût douteux qu’une légende a dit adieu aux pistes… Dans la plus grande arène du monde, hélas garnie à la louche … C’est dans cet habit, en mars 2012, que Juan Jose Padilla entamait le premier jour du reste […]
ARCHIVE // FEVRIER SOUS LA BULLE – NÎMES 1992 – Des Cuillé spectaculaires, Frédéric Durand : retour heureux ARCHIVE CAMARGUE MAGAZINE MARS 1992 A LA CAPELADO défilèrent les raseteurs Laurent Baldet, Sief Benamar, Frédéric Durand, Thierry Ferrand, Patrick Fougère, Franck Girard, David Mességuer, Luc Mézy, Bourmel Morade, Bruno Pascal, auxquels vinrent se joindre les tourneurs Danièle, Demissy, Garnès et […]
Close
ut libero. leo amet, dictum Curabitur quis Sed ut Nullam consectetur dolor