Course Landaise : ATTENTION DANGER – Le Communiqué des acteurs de la course landaise

Course Landaise : ATTENTION DANGER – Le Communiqué des acteurs de la course landaise

Course Landaise : ATTENTION DANGER – Le Communiqué des acteurs de la course landaise

2.47K
1

Course Landaise : ATTENTION DANGER – Le Communiqué des acteurs de la course landaise

Au lendemain du championnat de France des écarteurs et sauteurs, le monde de la course landaise s’est réveillé avec la gueule de bois, conscient qu’une épée de Damoclès était suspendue au-dessus de sa tête, prête à tomber dans les jours suivants.

Nous sommes aujourd’hui dans la même situation qu’en 1995 où l’URSSAF souhaitait déjà rattacher la course landaise au régime général. Un combat de 3 ans avait mené à la création d’une assiette forfaitaire pour répondre aux spécificités de notre tradition.

Si le rattachement au régime des fédérations sportives n’avait pas été retenu à l’époque, c’est qu’il était inadapté :
• Il implique une hausse importante des cotisations pour les courses de compétitions ;
• Il implique une surcharge administrative avec l’édition de bulletin de salaire pour l’ensemble des spectacles ;
• Il n’a pas été prévu pour une activité saisonnière.

Les conséquences concrètes de sa mise en place sont multiples :
• La disparition immédiate de tous les spectacles promotionnels tel que le festival « art et courage » ou la « nuit du toro » ;
• La mort également des spectacles références de notre discipline : Concours landais et Championnat de France ;
• A court terme, la disparition de la plupart des courses de challenge, la majeure partie des comités ne pouvant pas absorber le surcoût à venir ;
• Les courses hors compétitions seront également impactées car une grande partie des comités organisateurs n’est pas structurée pour s’adapter à cette surcharge administrative ;
• A moyen terme, c’est l’activité des ganaderias qui est logiquement menacée.

Nous avons la certitude que cette situation n’est pas une fatalité. De nouveaux éléments nous confortent dans cette voie et nous donnent envie de nous battre.

Nous sommes conscients que cette décision peut être préjudiciable dans l’immédiat pour les comités concernés. Mais elle a pour objectif d’assurer leur survie à long terme.

Ce combat, l’ensemble du monde coursayre doit se l’approprier : c’est celui des comités qui ne résisterons pas longtemps, des ganaderos donc l’activité est menacée, des sociétés musicales pour qui les courses sont financièrement nécessaires, des coursayres qui souhaitent pouvoir continuer à assouvir leur passion, des enfants qui veulent continuer à rêver de boléros et de coursières.

La guerre pour que vive la course landaise n’est pas perdue.

Christophe DUSSAU, Président de l’association des acteurs de la course landaise

2474

Comment(1)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité - Futurosud.org
Close
id quis ut ut ante. Aenean