DAX (17-08-2019) Une oreille de poids pour ADRIEN SALENC

DAX (17-08-2019) Une oreille de poids pour ADRIEN SALENC

DAX (17-08-2019) Une oreille de poids pour ADRIEN SALENC

1.49K
0

Arènes de Dax. Quasi plein. 6 toros de Ana Romero, correctements présentés et offrant un jeu inégal.

DOMINGO LOPEZ CHAVES: silence et silence

PEPE MORAL: silence et sifflets

ADRIEN SALENC: oreille et ovation

Domingo Lopez Chaves qui intégrait le cartel en remplacement de Rafaelillo blessé, débuta avec un astado qui ne donna rien de bon sous la puya en deux assauts. Le salmantin signa une faena intelligente et bien menée face à un Ana Romero noble mais juste de force et de fond. Le torero de Ledesma dessina un labeur majoritairement droitier de belle note, toréant à mi-hauteur selon les conditions du cornu.

Le cuarto remarquablement armé offrit un tiers de pique d’un bon niveau en s’employant bravement sous le fer de Tito Sandoval. Le torero salmantin soigna l’entame en donnant de la distance avant de de dispenser deux tandas droitières de belle note. Faena d’intensité inégale face à un toro donnant du jeu mais fade de transmission. Maniement de la rapière en demi teinte.

Pepe Moral qui n’est pas dans la forme de sa vie, ne put guère exploiter le second, fade et de peu d’options.Le quinto, imposant et offensif qui s’employa en deux rencontres, s’invalida à l’issue du premier tiers. Il fut changé par un sobrero du même fer qui souleva les protestations du respectable pour une présentation tristounette.  Dans la muleta, l’astado se révéla noble mais très juste de forces. Le torero de Los Palacios toréa correctement sur les deux rives sans jamais réellement convaincre le conclave. Il tua médiocrement.

Adrien Salenc torea joliment à la cape en recevant l’offensif troisième par bonnes véroniques. Tiers de piques sans style. Dans la muleta, l’astado chargeait à mi-hauteur sans grande noblesse. Adrien se montra poderoso et appliqué en courant bien la main après avoir bien entrepris le bicho par ayudados donnés par le haut avant de signer trois séries de grande qualité et impactant les travées dacquoises. Adrien liquida le fauve d’une bonne épée et trancha l’unique appendice de la tarde.

Adrien soigna la réception face à l’ultime, un toro astifino, qui prit deux ratios de ferraille en mode manso. Bonne faena, sereine et soignée face à un astado de peu de forces que le nîmois torea admirablement de la droite. Conclusion par grande entière al encuentro.

1493

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité - Futurosud.org
Close