Home ACTUALITES FERIA - FIESTA FERIA ARLES PÂQUES (31/03/2018) – La force de JUAN BAUTISTA face à de pâles El Freixo
FERIA ARLES PÂQUES (31/03/2018) – La force de JUAN BAUTISTA face à de pâles El Freixo

FERIA ARLES PÂQUES (31/03/2018) – La force de JUAN BAUTISTA face à de pâles El Freixo

4.43K
1

DIRECT /// FERIA ARLES PÂQUES 2018 – La première corrida (Samedi 31 mars) de la Féria – Toros d’El Freixo pour El Juli, Juan Bautista et Andrès Roca Rey 

Arenes pleine, soleil, un peu de vent.

Moment d’intense émotion lors d’une minute de silence solennelle en la mémoire de Luc Jalabert, le public invitant Juan Bautista à saluer sous une chaleureuse ovation.

EL JULI (gris clair et or)ne trouva la solution que lors de deux séries de la gauche face à un toro manquant de race. Entière en deux essais.

Avec le quatrième, bon quite par chicuelinas avant une faena hachée devant un opposant manso à souhait. Entière. Silence

JUAN BAUTISTA ( ciel azur et or) bon capoteo avant tiers de piques bien instrumenté. Début de faena le long des planches avant de construire un labeur allant crescendo. Bonnes séries des deux mains, le maestro arlésienne soignant le geste sur une superbe série de naturelles. Grande épée fulgurante qui libère deux pavillons unanimement reclamés.

Avec le quinto, qui manquait cruellement de classe, l’arlesien met le bleu de chauffe d’emblée avec trois largas  de rodillas puis capoteo énergique avant de composer une faena plaisante faite de pouvoir et de domino en se relâchant par moments. Recibir après pinchazo. Deux oreilles. La deuxième genereuse.

ROCA REY (gris souris et blanc) le péruvien se fait peur sur un cambio, avant de construire une faena essentiellement droitière et à mi-hauteur qui ne décollera jamais, le toro ne  l’aidant guère. Épée tendida et trois descabellos. Silence

Guère plus d’étincelles avec l’ultime dénué de classe et de transmission.

4431

Comment(1)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Sed suscipit commodo ut ante. mattis Lorem elit. nec facilisis commodo sit