INFO // Clap de fin pour la manade Rebuffat, mythique manade de Camargue

Lire l’article complet sur le site midi libre https://www.midilibre.fr/2018/09/04/lunellois-la-triste-fin-de-la-manade-rebuffat,4689244.php
EXTRAIT
Depuis le mois d’août, la ville de Lunel a repris la libre disposition des terres de l’Hournède à Saint-Nazaire.

Depuis la fin des années quatre-vingt-dix, la ville de Lunel et ses maires successifs, Claude Barral et Claude Arnaud, entretenaient des relations compliquées avec la famille Rebuffat, installée sur les prés de l’Hournède.

Elles ont engagé différentes procédures judiciaires pour que Danièle Rebuffat rende les clés de la manade de Saint-Nazaire-de-Pézan. Sans succès.

L’histoire a connu un nouveau rebondissement au printemps dernier puisque la manade Rebuffat a été placée en redressement judiciaire alors que le commodat signé avec la ville de Lunel prenait fin au 31 décembre 2018.

Le premier magistrat Claude Arnaud n’a pas eu besoin d’attendre cette date pour avoir les conclusions définitives de l’administrateur judiciaire.

Cette situation signifie purement et simplement la mort de l’authentique manade pescalune : « C’est la fin difficile d’une longue histoire d’amour entre la manade Rebuffat et la Ville de Lunel. Si nous sommes dans l’affectif, nous sommes obligés de constater qu’elle est plutôt triste. Mais il faut se rendre à l’évidence, c’était devenu inéluctable. »

La reprise des terres par la Ville de Lunel met un terme à la vie d’une manade dans les prés de l’Hournède, depuis la fin des années 40.

Désormais, la vie de la manade appartient aux livres d’histoire.

JEAN NOTÉ