INFO // Nicolas Oleskevich :”Ma carrière de raseteur se termine aujourd’hui. Je deviendrais tourneur à partir de cette saison”

INFO // Nicolas Oleskevich :”Ma carrière de raseteur se termine aujourd’hui. Je deviendrais tourneur à partir de cette saison”

INFO // Nicolas Oleskevich :”Ma carrière de raseteur se termine aujourd’hui. Je deviendrais tourneur à partir de cette saison”

606
0

INFO // Nicolas Oleskevich :”Ma carrière de raseteur se termine aujourd’hui. Je deviendrais tourneur à partir de cette saison”

“A 18 ans en ligue, a 19 ans à l’avenir, à 21 ans au trophées des As, à 30 ans au trophée honneur. A 36 ans aujourd’hui, je souhaite à tout les jeunes raseteurs de prendre beaucoup de plaisir en piste. C’est l’essentiel. J’ai eu la chance de raseter, pendant de nombreuses années, dans les plus grandes arènes de la région avec de très grands raseteurs et de très grands taureaux. Je remercierais tout les taureaux m’ayant mis des roustes, occasionnés des entorses, des fractures et des coups de cornes … Lieutenant de Lautier, hérisson de Lagarde, tisonnier de saint Antoine, severo de ribaud, galavard et faucon de Nicollin, cigalon de martini, Arnaud de guillermme, Léo de Raynaud, tonen de mailhan, massada du joncas, lancier de Lautier et les autres … je me rappellerais des quart d’heure avec arthur à mouries, un raset avec jojo à chateaurenard, des courses de beauvoisin, saint laurent, fourques, le grau du roi, Palavas, les paluds, Nîmes etc … les taureaux c’est la vie, et la mort à la fois … des coups, du plaisir, des rires, des pleurs, du sang, des copains qui partent et d’autres au sommets, des disputes, des magouilles, de l’argent, des filles, de la joie, de l’angoisse, et du bonheur … et des moments qui au final restent inoubliables. Une vie à part et incomparable. Un raseteur, quelques soit sa place au trophée ou dans les arènes qui a foulé le sable des pistes, reste un homme à part. Merci à eux, car ils nous font rêver comme cauchemarder … Que cette passion dure à travers la jeunesse et que nous ne perdions pas ce que nous sommes. À bientôt”

606

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
risus id ut dictum commodo felis justo id at sed mattis