Home CHRONIQUES LA CHRONIQUE DE DANY COEUR – Le président aficionado

LA CHRONIQUE DE DANY COEUR – Le président aficionado

LA CHRONIQUE DE DANY COEUR – Le président aficionado
234
0

LE PRÉSIDENT AFICIONADO

GASTON DOUMERGUE naquit dans le Gard, à Aigues-Vives, dans une famille de vignerons, en 1863.
Le phylloxéra le dégoûta certainement du métier.
Entré d’abord dans la magistrature, sa carrière politique fut fulgurante et il fit partie de la plupart des combinaisons ministérielles.
C’est d’ailleurs comme Ministre des Colonies qu’il inaugura
les Eaux Municipales dans son village et présida à cette occasion une corrida.
L’accession du gardois à la magistrature suprême mit fin le temps de son septennat aux tracasseries administratives contre les courses de taureaux.
Dès son élection à la chambre des députés il se montra un défenseur acharné des libertés méridionales.
Peu après qu’il fut élu Président de la République, il rendit visite à Nîmes.
Cette dernière se para d’arcs de triomphe dont l’un fut édifié grâce aux dons des aficionados.
On put alors lire cette lettre ouverte des nîmois dans le journal Midi-Taurin :

A Monsieur le Président de la République,

L’aficion francaise a voulu vous offrir un hommage qui honore à la fois le premier magistrat de France et le bon méridional que vous êtes.
Cet hommage de l’aficion vous l’avez sous la forme d’un portique d’honneur qui est l’œuvre de tous ceux qui dans notre région aiment le taureau.
Ils se sont tous unis ceux des Landes, de la Gascogne, de la Crau et de la Camargue, ceux des Mas de la terre provençale et languedocienne, ceux de la ville, les riches et les pauvres et la fédération taurine qui groupe 90 clubs taurins.

Grand amateur de bonne chère et de discours de fin de banquet, protestant bon teint mais laïque discret, célibataire convaincu il épousa à la fin de son mandat une ariégeoise et il se retira près de Toulouse.
Il eut toutefois le bon goût de venir mourir dans le Gard, près de Nîmes qui l’avait si bien honoré…..

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *