LA CHRONIQUE DE DANY COEUR – Petit Andy

LA CHRONIQUE DE DANY COEUR – Petit Andy

LA CHRONIQUE DE DANY COEUR – Petit Andy

688
0

PETIT ANDY

Petit ANDY, c’est pas vrai, déjà vingt ans…

Cela fait longtemps peut ANDY que je m’intéresse à toi, pour plusieurs raisons c’est vrai et essentiellement les raisons de cœur comme toujours.

D’accord parce que tu es de TRINQUETAILLE.
Quel joli nom que celui de TRINQUETAILLE, je trouve que ça sent le Rhône, ça sent ma camargue, ça sent mon ARLES.

Aussi parce que les premiers toros qui t’ont intéressé étaient des BLOHORN que tu étais venu voir à ARLES et PATRICK ALARCON et STANISLAS, c’est aussi un peu de mon cœur.
Tu avais tout juste cinq ans mais ces toros ont pénétré ton âme.

Tu as fait deux écoles taurines et GILLES RAOUX s’est d’abord occupé de toi avant de remettre dans les mains de CURRO.
Ce CURRO je te le dis il m’énervait à toujours te crier des conseils de la barrière rouge.
Je trouvais qu’il te coupait tes moyens.
Comme toujours je m’étais emballée, avec le temps j’ai compris toute l’affection qu’il mettait dans ces paroles.
Il voulait que tu grandisses CURRO et il y est arrivé.

Depuis je ne compte plus les fois où je t’ai vu sur le ruedo.
J’adore quand tu sautes de joie, tu déverses ton bonheur et rien que pour cela je t’en aime d’avantage.
Tu sais qu’avec moi, il faut être expressif!
C’est normal qu’avant tu sois concentré mais après montre nous combien tu es heureux!

Et voilà petit ANDY, dans pas deux jours tu vas nous mettre un beau costume.
Quand tu rentreras dans l’arène tout auréolé de lumières j’aurai une petite pensée pour Jeremy et Juan qui, si je me trompe pas, t’avaient prêté le leur pour débuter…

Sous ton apparence frêle et tes cheveux blonds tu es un guerrier ANDY.
Dis merci à ta vie, si elle avait été un long fleuve tranquille peut être qu’aujourd’hui tu n’en serais pas là.

Samedi nous y serons tous, plus ou moins près, mais je t’assure que nous y serons tous.
Et quand tu vas rentrer sur ce sable si blanc, entouré de deux figuras, nous serons fiers, fiers comme si tu étais à nous.
Car en fait ANDY, tu es un peu à nous.

Je ne te souhaite que des sommets mais s’il t’arrive quelques petits échecs, lève la tête, regarde le soleil dans les yeux et dis toi que nous serons toujours derrière toi…

SUERTE PETIT ANDY

Photo Dany coeur

688

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aliquam quis, suscipit venenatis consequat. elit. amet, ut