Generic selectors
Correspondances exactes uniquement
Rechercher dans le titre
Rechercher dans le contenu
Rechercher dans les articles
Rechercher dans les pages
Accueil ACTUALITES TAUROMACHIE Le toro “Ingenioso”, de Vegahermosa (Jandilla), grâcié par Juan Bautista est mort
video

Le toro “Ingenioso”, de Vegahermosa (Jandilla), grâcié par Juan Bautista est mort

0

Le toro “Ingenioso”, de Vegahermosa (Jandilla), grâcié par Juan Bautista est mort – Photo Arnaud Imatte

Le toro “Ingenioso”, de Vegahermosa, grâcié par Juan Bautista lors de la Goyesque d’Arles et du dernier toro de sa carrière, avait retrouvé le campo du côté de Don Tello (Extremedura), où il coulait des jours heureux. Malheureusement , la dure réalité du campo et de la nature a eu raison de ce formidable toro, mort lors d’un ultime combat avec ses congénères.

 

Juan Bautista se souvient lors d’une ultime visite du toro avant son retour en Espagne :

« Après avoir toréé plus de 700 corridas, cette dernière est certainement la plus belle. C’est certainement le toro le plus important qu’il m’ait été donné de croiser dans ma vie, pas seulement de ceux que j’ai toréé mais aussi de ceux que j’ai pu voir. C’est un toro qui est sorti au départ un peu froid à la cape, mais lors de l’entrée du cheval, il ne fallait surtout pas être sur son passage car il n’avait vu que le picador. Il a donc pris la première pique sans que l’on puisse vraiment le placer, puis à la deuxième nous avons placé le cheval sous l’arrastre, puis une troisième. C’est seulement après le premier puyazo que le toro a vraiment rompu. Aux banderilles, j’ai préféré n’en mettre qu’une, et al violin car je sentais que ce toro avait beaucoup de jus. J’ai préféré garder mes forces pour la muleta. Il était meilleur à droite au départ et un peu plus compliqué à gauche en début de faena. Ingenioso avait une façon incroyable de galoper, de partir au premier cite, et il y a eu cinq ou six départs de série où au premier toque le toro est venu au grand galop. Au départ ce toro n’était pas prévu pour moi car il était dans le lot de Roca Rey. Un toro choisi depuis huit mois et que j’avais vu plusieurs fois au campo. Je savais que Juan Pedro Domecq est l’un des élevages préféré du maestro Ponce, donc j’ai profité des négociations pour récupérer ce toro de Vegahermosa et lui récupérait en retour celui de Juan Pedro Domecq. La veille au soir, j’avais encore le doute quant à l’ordre de sortie de mes trois toros. Il était clair pour moi que le La Quinta sortirait en deuxième position de mon lot. La veille au soir, j’ai appelé le ganadero Borja Domecq et comme cela faisait la trois ou quatrième fois que je lui posais la question, il m’a répondu presque en se fâchant « mets le en sixième et ne m’en parle plus!!! » lui confiant au passage que la mère d’Ingenioso était l’une de ses meilleures vaches. Donc je suis très heureux de l’avoir écouté et de l’avoir mis en sixième position car dans un autre ordre le mouchoir orange n’aurait peut-être pas été sorti. En tout cas le final est magnifique ».

DEP Ingenioso

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
neque. libero dapibus luctus mi, libero leo commodo libero.