Les férias de Nîmes et d’Arles en septembre ? “Tout dépendra de l’évolution de l’épidémie”

En coulisse, les empresas et mairies s’activent pour un retour rapide des corridas. Après les nouvelles annonces gouvernementales qui allègent les contraintes liées à l’épidémie de Coronavirus, l’espoir resurgit de voir quelques toros avant la fin de l’année . Simon Casas s’est exprimé hier “il y aura la féria des vendanges comme prévu du 18 au 20 septembre, avec les figuras, pour une programmation exceptionnelle”.

L’actuel Maire de la Ville de Nîmes a également appuyé ses propos :

“[Feria des Vendanges 2020 – des annonces gouvernementales encourageantes]La Féria est une fête populaire qui fait partie de notre identité nîmoise. Le tourisme à Nîmes lui doit beaucoup.Les annonces du premier ministre ce week-end m’encouragent à continuer le travail mené avec Simon Casas pour l’organisation des spectacles taurins dans des circonstances extraordinaires et avec les services de la Ville afin de proposer des scénarios alternatifs avec des capacités d’accueil adaptées et de nouveaux dispositifs pour le respect des normes sanitaires…J’ai à cœur de tout faire pour que notre économie et nos commerçants, restaurateurs, hôteliers et entreprises souffrent le moins possible de la crise que nous traversons. Bien entendu ces dispositions restent soumises à l’évolution de l’épidémie et aux recommandations que le Préfet pourrait apporter pendant l’été.”

A Arles, il y a une quinzaine de jours, l’empresa avait communiqué également sur un espoir de revoir des toros :

“Chers Aficionados,Il est grand temps de vous tenir informés puisque, ce lundi 8 juin, devait ouvrir la location pour la Cocarde d’Or et la vente des abonnements pour la Feria du Riz. La Cocarde d’Or qui était prévue le 6 juillet ne pourra pas avoir lieu à cette date en raison de la crise sanitaire et des restrictions pour accueillir le public. L’activité course camarguaise n’a par ailleurs pas encore repris. Nous espérons pouvoir imaginer un report cette année. Nous vous tiendrons évidemment informés dès que nous pourrons l’envisager. Il va de soi, par ricochet, que nous ne pourrons pas organiser les spectacles de l’été autour de la tauromachie camarguaise et des traditions, que nous avons l’habitude de proposer dans les arènes d’Arles. Concernant la Feria du Riz, au jour d’aujourd’hui, il est impossible d’ouvrir la location. Des instructions devraient prochainement être données par le Gouvernement sur les rassemblements à la rentrée de septembre et, à cette occasion, nous verrons si les contraintes sanitaires imposées nous permettent de repenser la Feria, ou d’imaginer un nouveau rendez-vous. Début juillet vous pouvez compter sur nous pour vous informer. Si vous souhaitez vous faire rembourser vos billets de la Cocarde d’Or : il suffit de les renvoyer, avec le formulaire, au bureau de location des arènes. Une présence est assurée sur place, aussi, pour finaliser les remboursements de la Feria de Pâques. En vous espérant tous en bonne santé. Sachez que nous sommes aussi impatients que vous de pouvoir nous retrouver autour de nos passions, de la fiesta brava et des biou, en plein estrambord ! On se retrouve au plus vite, à très bientôt.

Les Arènes d’Arles”

MAIS, attention… Nous espérons tous bien sûr que tout cela se produise. Le virus est toujours là, attention au relâchement (comme ses images de Paris… et d’autres lieux), une deuxième vague serait fort probable d’après les scientifiques et l’OMS… A lire dans la presse nationale. Une progression brutale pourrait avoir des conséquences catastrophiques… Les deux prochains mois nous apporterons ses réponses…

Croisons les doigts pour que cela ne se produise pas … et qu’un retour à la normale se produise….