MADRID (15-05-2019) Triomphe de MIGUEL ANGEL PERERA qui ouvre sa sixième Puerta Grande!

MADRID (15-05-2019) Triomphe de MIGUEL ANGEL PERERA qui ouvre sa sixième Puerta Grande!

MADRID (15-05-2019) Triomphe de MIGUEL ANGEL PERERA qui ouvre sa sixième Puerta Grande!

345
0

Plaza de Toros de Las Ventas. Feria de San Isidro. No hay billetes. 6 toros de Fuente Ymbro.

FINITO DE CORDOBA : silence et sifflets

DIEGO URDIALES : silence après avis et silence

MIGUEL ANGEL PERERA : deux oreilles et silence

Finito de Cordoba, distribua deux belles véroniques au premier, Tremendo (512kg) difficile à capter dans la percale, manso sous le fer et suelto lors du tiers de banderilles. Muleta en main, Finito ne tira pas grand-chose d’un cornu qui jouait la défense.

Jaranero (621kg), salué irrégulièrement, poussa fort la pièce montée, qu’il fit vaciller au premier voyage, plus par violence que par bravoure. Avec la flanelle, le natif de Sabadell tenta d’abord de doubler le fauve avant que celui-ci ne le mette rapidement en échec, de part sa violence et ses demies charges. Le Fino ne fit pas montre d’une entrega sans failles et tua promptement se retirant sous les sifflets.

L’image contient peut-être : 6 personnes, personnes sur des chevaux et enfant

Diego Urdiales eut à faire en premier lieu à Indomito (565kg) qui ne s’employa pas dans la cape du riojano. Chute de la cavalerie au premier voyage avant deuxième pour la forme, le bicho sortant seul du peto. Faena compliquée dans le premier tiers de part les conditions du cornu, abanto et violent. Le torero de Arnedo redonna espoir au public madrilène sur deux séries droitières bien ajustées, un espoir de courte durée. Digne prestation de Diego Urdiales qui disposa du Fuente Ymbro d’une entière.

Le quinto, Ditero (521kg) fut complexe à capter dans la percale avant d’être discret sous le fer. Brindis au Roi Juan Carlos I. Labeur de mas a menos bien débuté de la droite puis d’intensité inégale comprenant de bons passages droitiers. Passage à gauche sans éclats, le Fuente Ymbro, réservé, imposant finalement son rythme au riojano. Conclusion en deux temps par demi lame efficace.

L’image contient peut-être : 8 personnes, plein air

Le troisième, Pijotero (548kg) fut correctement salué par Miguel Angel Perera avant deux rencontres sans histoires. Brindis au Roi Juan Carlos I. Grand début de faena de l’extremeño en donnant du temps et de la distance à un brave toro devant lequel il dessina trois grandes séries sur la diestra, avec dominio et profondeur, la troisième en redondo conclu par grande passe de poitrine. Toro plus complexe à gauche rendant ce passage moins fluide. Retour sur la rive opposée pour une nouvelle bonne série en baissant la main venant conclure une grande faena du torero de Badajoz. Estoconazo qui fit rouler le fauve et tomber les deux oreilles du palco présidentiel. Toro applaudit a l’arrastre.

Bonne réception capotera devant l’ultime, Tarante (557kg) discret sous le fer. Saluts des trois subalternes pour une lidia et une pose des banderilles impeccablement exécutées. Muleta en main, Perera ne put réitérer sa précedente prestation faisant face à un toro insipide, de peu de race et juste de forces. Le torero de Badajoz ne put laisser sur le sable venteño que quelques derechazos isolés. Demi lame en place au deuxième essai.

L’image contient peut-être : 1 personne, plein air

 

345

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité - Futurosud.org
Close