MADRID VISTALEGRE – Oreilles pour Curro Diaz et Emilio de Justo (photo Mundotoro)

MADRID VISTALEGRE – Oreilles pour Curro Diaz et Emilio de Justo (photo Mundotoro)

MADRID VISTALEGRE – Oreilles pour Curro Diaz et Emilio de Justo (photo Mundotoro)

229
0

Pour la première corrida depuis le décès de Victorino Martin padre, plus de 6000 personnes s’étaient rassemblées dans les arènes couvertes de Vistalegre.

Un lot de toros dans le type de l’élevage, bien qu’assez disparates de trapio, qui a donné du jeu dans l’ensemble, la palme allant au troisième, encasté et exigeant et au quatrième, avec de la classe.

Curro Diaz, reçu “Bolsico” par quatre belles véroniques. aprés deux poussées sans histoire le natif de linarense débuta une faena de mando, dans le pur style de la maison avec notamment trois trincherazos de categorie. Grande estocade suivi d’une pétition d’oreille à laquelle ne repondit pas le president. Ovation.

Avec le quatrième de plus de classe, le natif de Linares étala toute sa classe dans une faena superbe, verticale, avec du cachet. Beaucoup de transmission chez ce “Mediopolo” qui permit des echanges de grand son notamment lors du passage à gauche, corne sur laquelle Curro donna la pleine mesure de son talent. Estocade caida et oreille.

Daniel Luque, n’eut pas vraiment les honneurs du sorteo, mais laissa sur le sable madrilène, une belle impression, capote en main d’abord avec des magnifiques véroniques de réception. Avec la flanelle superbe passage à gauche au second. faena technique et pleine de maturité helas mal conclue. ovation.

Avec le quinto, le sevillan ne put construire de véritable trasteo, les velléités du Victorino ne lui laissant guère d’option de triomphe.

Emilio de Justo, était attendu, pour son passé récent avec les gris de Galapagar. Le natif de Caceres n’est pas passé a coté du troisième qui mit les reins sur la première rencontre. Le Victorino venait avec émotion dans la flanelle d’Emilio qui l’embarqua dans un trasteo fait de patience, corrigeant les embestidas de son opposant, en lidiant par le bas. Le public du Palacio étant en cohésion totale avec le torero cher à Luisito, la faena prit son envol, les olés avec, jusqu’à une estocade entière qui libéra le premier trophée de la tarde.

Il ne put reussir à doublé la mise face au sixième, dangereux dans la muleta et face auquel Emilio du se résoudre à le faire rompre. Estocade defaillante. silence.

Madrid Vistalegre, Samedi 17 Fevrier. 6 toros de Victorino Martin pour Curro Diaz (ovation et oreille), Daniel Luque (ovation et silence) et Emilio de Justo (oreille et ovation). Plus d’une demi entrée.

 

229

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facilisis mattis dapibus ipsum commodo justo Sed