Nimeño II

Aujourd’hui, cela fait vingt-huit années que Christian Montcouquiol “Nimeño II” a décidé de nous quitter suite à la terrible blessure infligée par le toro Pañolero de l’élevage de Miura dans les arènes d’Arles en septembre 1989.

Après de nombreuses semaines d’efforts et de luttes pour arriver à vaincre une tétraplégie, conséquence de la blessure, Nimeño II mit un terme à son combat, persuadé que son état physique l’empêcherait de réaliser ce qu’il aimait le plus au monde : se trouver devant les cornes des toros.

Son visage, à jamais encré dans nos mémoires, est le reflet d’un ange que nous devons admirer et respecter, et toujours avoir à l’esprit qu’il a ouvert le chemin à tous les toreros de France.

Photo Francois Ducasse