Accueil ACTUALITES TAUROMACHIE PAMPELUNE (09-07-2019) Oreille de poids pour JAVIER CASTAÑO (photos Aplausos)

PAMPELUNE (09-07-2019) Oreille de poids pour JAVIER CASTAÑO (photos Aplausos)

522
0

Plaza de Toros Coso de la Misericordia. Feria de San Fermin. Plein. 6 toros de Jose Escolar Gil bien présentés, sérieux, compliqués et durs. Les 2 et 6 nobles et offrants un bon jeu.

FERNANDO ROBLEÑO: silence et silence

JAVIER CASTAÑO: oreille et silence

PEPE MORAL: ovation et ovation

Fernando Robleño en habitué des toros de Jose Escolar débuta devant un astado sérieux et armé qui se montra discret sous le fer en deux rencontres et qui sortait seul des muletazos du madrilène. Robleño fit front au métier pour tenter d’extraire quelques échanges corrects avant de loger un entière après pinchazo.

Le cuarto, bien que discret sous le fer, renversa la cavalerie lors du premier assaut. Distrait et manquant de race, l’astado ne s’employa jamais dans la muleta d’un Robleño appliqué mais dépourvu d’options. 

Javier Castaño débuta par un client sérieusement présenté et qui fut bien piqué par Pedro Iturralde. Grand tiers de banderilles à charge de Fernando Sanchez et Joao Ferreira qui saluèrent. Muleta en main, le salmantin toréa bien un noble exemplaire, avec de la classe et qui chargeait volontiers à mi-hauteur. Échanges d’intensité variée sur les deux rives pour un trasteo conclu par grande entière efficace.

Le quinto ne sortait pas du même tonneau et après que la paire Fernando Sanchez – Joao Ferreira brilla de nouveau, le torero de Salamanque fit face à un toro qui s’arrêtait à mi-chemin, violent et brusque. Castaño dut se résoudre à abréger et liquida l’impétrant, non sans mal.

Pepe Moral salua par belles véroniques le troisième toro de la tarde avant que celui-ci ne prenne deux rations de fer sans grand style. Le sévillan se montra à son aise muleta en main face à un astado noble et offrant un bon jeu notamment sur la rive droite. Le torero de Los Palacios livra une prestation de bon son, réalisant de meilleur de sa faena de la droite avec des muletazos de bon gout. Le passage gaucher fut plus furtif et de moindre relief. Conclusion par pinchazo puis entière.

L’ultime, durement châtié par le lancier, offrit lui aussi bon jeu au sevillan qui sut s’accommoder de ses bonnes charges pour livrer un trasteo de belle note. L’andalou connut de meilleurs passages sur la rive droite, signant trois tandas de qualité face à un astado possédant un fond de noblesse plutôt bien exploité. Le pupille de Jose Escolar se montra en revanche moins propice sur la rive opposée. Moral sécha ensuite avec la ferraille avec un pinchazo au premier voyage lui faisant perdre un possible trophée.

 

522

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité - Futurosud.org
Close