Accueil ACTUALITES TAUROMACHIE PAMPELUNE (11-07-2019) Oreille pour EL JULI, ANTONIO FERRERA perd la grande porte à l’épée

PAMPELUNE (11-07-2019) Oreille pour EL JULI, ANTONIO FERRERA perd la grande porte à l’épée

1.48K
0

Plaza de Toros ” Coso de la Misericordia”.  Feria de San Fermin. Plein. 6 toros de Victoriano del Rio

ANTONIO FERRERA: ovation et vuelta

EL JULI: silence et oreille

PABLO AGUADO: ovation et silence

Antonio Ferrera salua la première ovation à l’issue de sa première prestation, orchestrée de façon plaisante face à un adversaire noble, possédant une bonne corne gauche mais finissant querenciado. Le natif des Iles Baleares instrumenta un labeur parsemé de pinceladas de trés bon gout, avec classe mais manquant toutefois de liant. Conclusion par recibir, pour une estocade en avant et perpendiculaire.

“Zébulon” se montra à son avantage capote en main pour la réception du cuarto, discret sous le fer en deux rencontres. L’orchestre navarrias s’alluma après une entame de faena très “torero” en se ployant et courant la main pour donner de la rondeur aux gestes. Devant un opposant noble et mobile, Ferrera put construire un trasteo majoritairement gaucher de trés bonne note enchainant les passages finement ciselés, avec temple, profondeur, relâchement et inspiration. Visiblement bien dans ses zapatillas, l’extremeño torea “al natural” de la main droite pour quelques tandas de haute facture. Final trés “torero” par le haut avant conclusion par “mete y saca” a recibir puis picnhazo.

El Juli mania bien la cape lors de la réception de son premier, un manso flojo avec lequel le madrilène du faire office de beaucoup de technique muleta en main. Faena de peu d’échos face à un toro qui n’en pouvais pas plus. Deux pinchazos puis demi lame.

Devant le quinto, lui aussi discret face au lancier, le maestro madrilène va livrer un trasteo plaisant et de bonne facture. Dans un périmètre restreint, le Juli fit étalage de son savoir et de sa domination face à un toro noble mais suelto dans son comportement. Le maestro de Vellila signa trois séries de la gauche de grande précision, avec temple et fermeté. Passage droitier empreint de pouvoir, avec liant et continuité jusqu’à une grande série de circulaires inversées sans se mouvoir. Conclusion par entière trasera un peu longue d’effet et deux coups de descabello. Oreille

Pablo Aguado qui débutait à Pampelune débuta avec un opposant noble mais juste de forces et de race. Le torero de Séville put distiller son toreo de bon goût avec temple et tranquillité faisant preuve de sécurité pour maintenir son adversaire dans le match. Suaves muletazos sur les deux rives avec de meilleurs échos sur la rive droite. Estocade et descabello.

Douce réception capotera devant le sixième et ultime toro de la soirée qui prit deux piques sans style. Muleta en main, l’andalou torea bien de la main droite avec son concept classique et suave, parvenant à trouver le bon rythme face à un astado mobile, et qui chargeait à mi-hauteur. Plusieurs tandas droitières de bonne note avant passage gaucher de moindre relief. Demi lame pour en finir.

 

1481

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité - Futurosud.org
Close
Aliquam accumsan Lorem amet, libero Aenean leo