Accueil ACTUALITES TAUROMACHIE ST-MARTIN-DE-CRAU – Une oreille pour JOAQUIN GALDOS devant une décevante corrida de Pedres

ST-MARTIN-DE-CRAU – Une oreille pour JOAQUIN GALDOS devant une décevante corrida de Pedres

ST-MARTIN-DE-CRAU – Une oreille pour JOAQUIN GALDOS devant une décevante corrida de Pedres

582
0

Arènes de Saint-Martin-de-Crau. Moitié d’arène. Ciel voilé avec un peu d’air. 6 Toros de Martinez « Pedres ». Bien présentés, fades et manquant de caste la plupart. Mention au troisième le plus complet.

THOMAS JOUBERT: ovation et ovation
JUAN DEL ÁLAMO: ovation et ovation
JOAQUIN GALDOS: oreille et ovation

Thomas Joubert reçoit Vividor (570kg) par capoteo prudent. Deux rencontres avec le groupe équestre. Le Pedres a du fond mais pas la forme. Manquant de forces, il ne permettra à l’arlésien de se mettre en valeur que sur quelques naturelles de face bien senties. Trasteo sans grande intensité pour Thomas, dû au manque de chispa de son opposant. Entière au deuxième essai. 2 avis. Petite pétition d’oreille non suivi à juste titre. Ovation.

Le quatrième Macareno (545kg) prend deux piques entrecoupées d’un quite par chicuelinas de l’arlésien. Brindis au conclave. Trasteo ambidextre d’intensité inégale débuté par statuaires au centre. Belle série de la droite conclue par arrucina, en musique. Deux autres belles séries en redondos qui portent sur les tendidos. Final pas naturelles pieds joints. Demi lame et une demi douzaine de descabellos privent Thomas d’un possible trophée. 2 avis. Ovation. Toro noble mais sans transmission.

Juan Del Álamo reçoit Vivillo (505 kg) par bonnes véroniques avant deux rencontres partant du centre sans grande poussée néanmoins. Brinde au public une faena bien débutée de la droite. Sans être noble le Pedres propose dans un premier temps, du jeu au salmantin qui lui sert deux bonnes séries droitières. Passage à gauche sans relief, labeur allant à menos, le bicho se vidant peu à peu de ces forces.3/4 de lame après pinchazo. 1 avis. Ovation

Le quinto Alegrero (592kg) est accueilli par larga de rodillas puis bonnes véroniques. Deux rencontres avec la cavalerie, la deuxième partant de loin sans grande bravoure toutefois. Faena tout en maitrise du salmantin face à un Pedres noble mais manquant cruellement de transmission. Quelques séries ambidextre de bonne facture, à mi-hauteur sur les deux rives, mais sans grandes émotions … demi lame après pinchazo. Ovation

Joaquin Galdos accueille correctement Macareno (530kg) par véroniques. Fait chuter le lancier sur un assaut surprise avant de prendre une deuxième ration plus appuyée. Le Pedres, noble et brave, vient de loin sur les premiers cites du péruvien qui l’embarque dans trois grosses séries droitières qui portent sur les tendidos. Muleta sûre, alliant temple et décision, pour deux séries de la gauche de bonne facture. Entière au premier essai et descabello. Oreille. Toro applaudi à l’arrastre.

Bonne réception capotera devant l’ultime Salmantino (525kg) avant une seule rencontre. Brinde à Gómez Escorial. Le péruvien eut à donner la réplique à un toro decasté et de peu de forces. Il se livra dans un combat près des cornes qu’il domina largement au vue de la faible opposition avant d’occire le cornu d’une entière un soupçon trop longue d’effet et descabello après avis. Ovation.

582

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité - Futurosud.org
Close