Home ACTUALITES TAUROMACHIE VALENCIA (12-03-2019) BORJA COLLADO coupe la seule oreille d’une novillada accidentée. Blessure de DIEGO SAN ROMAN

VALENCIA (12-03-2019) BORJA COLLADO coupe la seule oreille d’une novillada accidentée. Blessure de DIEGO SAN ROMAN

388
0

Plaza de Toros de Valencia. Feria des Fallas. 1/3 d’entrée. 6 novillos d’El Parralejo.

Saluts de Jose Arevalo au troisième et de Raul Marti au cinquième.

Le novillero mexicain, Diego San Roman victime d’un coup de corne dans la partie supérieure du genou droit n’a pu sortir combattre son second novillo et fut opéré dans l’infirmerie des arènes.

DIEGO SAN ROMAN : blessure

MIGUELITO : vuelta, silence et ovation

BORJA COLLADO : ovation et oreille

Diego San Roman débuta par véroniques et deux gaoneras de réception avant que le novillo reçoive deux rations de fer sans s’employer. Après un début alluré genoux en terre, le mexicain fut surpris par la brutalité de son opposant lors d’une série de derechazos, recevant un coup de corne au-dessus du genou droit.

Miguelito trouva sur sa route en premier lieu un manso, qui se laissa faire dans la muleta du valencian dans la première partie de faena avant de gagner progressivement le terrain des tablas. Le torero local montra son ambition et sa disposition, concluant son labeur par espadazo.

Son second adversaire fit une vuelta de campana avant de se montrer discret sous le fer de Pedro Itturalde les deux fois. Avec la flanelle, le valencian profita des bonnes options offertes par l’utrero pour signer une partition de correcte facture, notamment sur la corne droite, le tout manquant toutefois d’éclats. Hélas le maniement de la rapière laborieux le priva d’un trophée.

L’ultime, au départ dévolu à San Roman fut salué a porta gayola puis par trois largas de rodillas avant deux piques sans intérêt. Avec la flanelle le jeune torero ne ménagea pas ses efforts, débutant genou à terre un trasteo d’intensité inégale comprenant quelques passages de correcte facture au devant d’un utrero mobile mais dépourvu de classe. Échec avec la ferraille.

Borja Collado offrait un superbe jeu de cape lors de la réception du troisième, qui renversa la cavalerie montée par Ney Zambrano lors du premier assaut. Hélas, alors que le novillo montrait de belles manières dans la flanelle, il s’invalida dès la deuxième série. Conclusion en trois temps.

Le natif de Torrente salua ensuite le quinto a porta gayola puis par un capoteo de correcte facture. L’utrero renversa la cavalerie, montée par Puchano pour un premier puyazo trasero puis un second rectifié. Bon début de la droite en se ployant et gagnant le centre. Le jeune torero va signer une faena d’intensité inégale mais comprenant plusieurs tandas de qualités d’abord de la droite, la meilleure corne d’un astado, noble mais sans grande classe. Joli passage gaucher en se relachant. Impressionante voltereta en portant une estocade a recibir, laissant groggy le jeune Collado. L’épée desprendida fit son effet rapidement. Oreille après forte pétition.

 

 

388

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
eget dapibus libero et, neque. ante. Nullam felis venenatis,