Home ACTUALITES TAUROMACHIE VALENCIA (13-03-2019) La seule oreille de la tarde à PABLO AGUADO

VALENCIA (13-03-2019) La seule oreille de la tarde à PABLO AGUADO

97
0

Plaza de Toros de Valencia. Feria des Fallas. 1/3 d’entrée. 6 toros de Alcurrucen

ALVARO LORENZO: ovation et ovation

LUIS DAVID ADAME: vuelta et ovation

PABLO AGUADO: oreille et applaudissements

Alvaro Lorenzo salua en premier lieu un opposant juste de forces, qui ne s’employa guère sous le fer. C’est de la gauche que surviendront meilleurs échanges, de peu d’echos sur les tendidos. Luquecinas et bonne épée.

Le cuarto ne fut guère plus spectaculaire sous le fer et de peu de charge dans la muleta du toledano, qui du faire face à base de quietude, arrachant au passage quelques naturelles de bon gout.

Luis David Adame, prit en deuxième position un colorado, discret sous le fer et qu’il fallut obliger dans la flanelle. Le mexicain tenta de toreer avec soin un manso qui alla rapidement en tablas. Le torero d’Aguascalientes ira le chercher dans son terrain avant de conclure par entière a recibir.

Le quinto, fidèle à ses prédécesseurs fut lui aussi discret face au groupe équestre. Luis David orchestra un quite par zapopinas bien exécuté. L’hidrocalido va ensuite signer une faena de correcte facture, un poil longue face à un toro mobile mais sans classe. De la droite les meilleures tandas, terminant son labeur par circulaires inversées puis manoletinas dans un registre poblerino . Demi lame.

Pablo Aguado trouva sur sa route un toro manquant de forces mais noble dans ses embestidas. L’andalou profita de cette condition pour montrer son bon concept du toreo. Aguado va notamment signer plusieurs naturelles d’un tracé artistique abouti, avec verticalité et sincérité. Plusieurs échanges de bon gout sur l’autre rive, le toreo de Lucena étant au dessus d’un toro bas de race et de forces. Entière libérant un pavillon.

Face à l’ultime peu combatif sous le fer, le torero de Lucena fit jouer les accords d’emblée avec une série droitière engagée. Mobile mais de peu de race le colorado permit à Pablo Aguado de signer deux séries droitières au tracé torero relevé, manquant toutefois de continuité pour toucher totalement les tendidos. Passage gaucher moins reluisant. Conclusion par 3/4 tendida au troisième essai puis descabello.

97

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
dolor amet, risus. vel, ultricies id Lorem leo. Curabitur libero.