Home ACTUALITES TAUROMACHIE VALENCIA (14-03-2019) La première Grande Porte pour ALBERTO LOPEZ SIMON. Oreille pour EL FANDI

VALENCIA (14-03-2019) La première Grande Porte pour ALBERTO LOPEZ SIMON. Oreille pour EL FANDI

138
0

Plaza de toros de Valencia. Feria des Fallas. Demi entrée. 6 toros de Zalduendo à la présentation correcte, faible et décasté dans l’ensemble, meilleur le sixième,noble.

ANTONIO FERRERA: ovation et silence

EL FANDI: ovation et oreille

ALBERTO LOPEZ SIMON: oreille et oreille

Antonio Ferrera débuta avec un opposant faible et de peu de race, avec lequel le natif d’Ibiza ne put que tenter , en vain de construire un trasteo digne de ce nom. Entière caida.

Brillant avec la percale, l’extremeño ne put se mettre en lumières face au faible quatrième, vide de forces et de caste. Muletazos arrachés un à un sans aucun echos sur les travées. Débâcle avec la ferraille.

El Fandi, brilla dans le premier tiers avec une réception allurée, un quite par navarras plein de maitrise et un tiers de banderilles de haut vol. Noble dans ses embestidas, le Zalduendo manquait toutefois d’émotion dans ses charges, ce qui limita l’impact de la faena du granadino, qui tenta de connecter avec les tendidos sans réussite.

Excellente réception capotera du natif de Grenade, par larga de rodillas, puis véroniques genou à terre et chicuelinas. Bon quite par zapopinas entre deux piques sans style. Le granadino chauffa ensuite l’ambiance avec la pose des bâtonnets toujours d’une facilité déconcertante. Début de faena au centre de rodillas. La suite fut d’inégale intensité, le Fandi alternant muletazos soignés et autre plus brutaux face à un toro mobile mais à la charge décomposée. El Fandi justifia son entrega et son envie par quelques effets de style et autres artifices poblerinos qui touchèrent une partie du public valencian. Entière pour conclure un poil longue d’effet. Oreille fort généreuse.

Alberto Lopez Simon salua correctement le troisième qui fut discret sous le fer. Le début par statuaires puis une passe changée donna le ton quant à l’ambition du madrilène. Faena de mas a menos du fait du manque de forces probant du Zalduendo, au demeurant noble. Le torero de Barajas signa les meilleures tandas sur la corne droite avant de finir dans un registre tremendista un poil excessif par circulaires et passes changées. Espadazo qui libéra une oreille récompensant l’entrega du madrilène.

L’ultime fut peu piqué, mais avait le mérite d’avoir réservé quelques forces pour charger la muleta du madrilène. Lopez Simon va débuter de la droite par génuflexions puis par derechazos bien structurés en profitant de la bonne condition du cornu sur cette rive. Le passage à gauche fut moins probant alors le torero de Barajas revint à la diestra pour signer deux séries de correcte facture avant final encimista plus brouillon puis bernardinas devant un Zalduendo ayant clairement baisser d’un ton. Entière al encuentro longue d’effet. Deux avis et oreille après pétition.

138

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
ipsum ut Phasellus Sed Praesent mattis quis non ultricies consequat. suscipit elit.