PALUNEN de la manade Chauvet : Taureau de l’Avenir 1982 (Première partie)

Grand Cocardier
Une très belle grösse action de ce même Palunen, lors de la course de sélection du 19.09.82 à Vauvert. Au terme de celle-ci, il déchire le pantalon de Di Cianni. Ph. FLOUTIER

Grand Cocardier

Grand Cocardier : Au Mas du Cadenet, entre Fontvieille et l’Abbaye de Montmajour, le mandater Régis Chauvet, est un homme heureux. La sévère sélection qu’il a imposée à son bétail et l’apport de sang nouveau avec des étalons de manades réputées commencent à porter leurs fruits. Après un premier grand succès de la super-Royale le 18 Avril à Châteaurenard. La victoire de Saint-Louisien au Trophée des Mélonniers à Saint-Martin-De-Crau. Voici que le grand espoir de la manade, PALUNEN vient de se voir attribuer le titre de TAUREAU de l’AVENIR 82 à la Finale du 4 Octobre à Beaucaire. Bien sûr, après avoir été le meilleur taureau du Trophée de la Saint-Roch, le 5 Septembre à Paluds-de-Noves.

C’est de bonne augure pour une manade aux origines, certes assez diverses, mais qui bénéficient de soins particulièrement attentifs de la part de son propriétaire (éleveur et producteur de foins).

– Une bonne Ascendance 

Né début mars 1977, dans les bois du Mas de Pernes en Crau, où la manade Chauvet prend ses quartiers d’hiver. Palunen a pour mère une bonne vache de la descendance de Saint-Rémois. Et pour père un étalon d’une grande manade camarguaise.

Marqué du N°711 et encore sans nom, il débute en mai 1980 emboulé aux arènes de Barbentane où il réponds bien aux cites des raseteurs amateurs. Mais sans fait saillant. Le 2 Juillet 1980, il court encore emboulé à Cabannes. Il sort en trombe et se montre tout au long de la course, rapide et rageur. Il fonce au moindre cite, pousse jusqu’au pourtour et finit violemment à la barrière.

De très bonnes notes qui le font aller encore ternes. Le 20 Septembre 1980, aux arènes de Paluds-de-Noves, pour une course de Promotion. Cornes nues et face aux raseteurs stagiaires, il se montre encore très hargneux. Ne néglige aucun appel des tenues blanches. Très vif, il coupe le terrain, enferme, poursuit jusqu’aux planches et réalise quelques grands coups de barrière qui font l’admiration du public. Alors, les membres du club taurin de Paluds-de-Noves demandent au mandater de le baptiser : PALUNEN.

– 1981 : Un Beau Quatren 

En 1981, Palunen va continuer son apprentissage des pistes. Il va courir encore 2 fois emboulé au début de saison dans des courses d’entraînement de raseteurs, le 14 Février et le 12 Mars aux arènes de Saint-Martin-De-Crau. Il confirme sa saison précédente par sa rapidité, sa tenue de piste et ses finitions aux barrières. Mais le 1er Avril, en course éliminatoire du Trident d’Or à Montfrin, après un bon début, il se fixa devant le toril et ne fut pas assez rareté pour s’exprimer et obtenir la qualification de la manade.

Heureusement, le 7 Juin à Saint-Laurent-d’Aigouze, et le 11 Juillet à Marsillargues en courses de Protection, mieux raseté. Il se reprit bien et fit étalage de toutes ses qualités de bon cocardier : vives enfermées, poursuites serrées, grands coups de barrière.

Fin Juillet, il va à la Finale des taureaux jeunes à Mouriès et reste pratiquement maître de la piste. Enfin, le 15 Août 81, il sort sixième d’une course complète de la manade Chauvet, aux arènes de Paluds-de-Noves. Ce jour-là, en grande forme, il domine nettement ses adversaires, tant sa rapidité et ses coups de boutoir au toril sous l’ovation du public avec tous ses attributs. Mais il boite pas et blessé à la patte, il ne courra plus de l’année.

Grand Cocardier – PALUNEN
Grand Cocardier
PALUNEN en action à Beaucaire le 03.10.82, ici sur Sol. Au terme d’une très bonne course, il fut sacré, tout à fait logiquement, Biou de l’Avenir 82. Ph. MUSCAT

Magazine de la Camargue – Organe Officiel De La Fédération Française De La Course Camarguaise – N°119 Novembre 1982. Article rédigé par Marcel POL.

N’hésitez pas à vous abonner sur : Toril TV. Des interviews et des reportages inédits. Pour les futurs évènements c’est par ici : Agenda et dates.