JEREMY LAFARE : « J’ai décidé de mettre un terme à ma carrière de raseteur à la fin de la saison 2020 » – PHOTO JULIEN SIMIAN

Le raseteur Jérémy Lafare a décidé de mettre un terme à une belle carrière de raseteur à la fin de cette saison 2020. Une carrière débutée en 2003, où il effectua sa première course aux Saintes Maries de la Mer en protection. Une année suffira pour monter à l’échelon supérieur à l’Avenir, grâce à des qualités certaines.

En 2011, Jérémy gagne le trophée du Groupe 2 lors d’une saison magnifique où il aura gagné bon nombre de trophées. Une saison exemplaire, motivante, qui l’emmène à s’essayer à l’élite : le Trophée des AS en 2012 où il sera classé.

Après réflexion, il décide de retourner au Groupe 2 en 2013 afin de retrouver du plaisir.

« La Course Camarguaise a beaucoup évolué, niveau taureau, mais aussi raseteur. Ce sont maintenant des athlètes, qui s’entrainent très dur pour atteindre leur objectif. De mon côté, j’allais raseter pour ma passion, je ne me prenais pas la tête. J’ai commencé avec Gérard Barbeyrac, j’avais des capacités, mais je faisais ça plus pour le plaisir plus que pour la performance, avec quand même certains objectifs à atteindre. Je travaillais aussi le matin, à l’abattoir « Alazard & Roux », les taureaux était du bonus, pour se faire plaisir. Parmis les taureaux qui m’ont marqué : Rodin (Baumelles), Ratis (Raynaud) que j’ai suivi et vu évoluer, Mathis (Lautier), Guépard (Cuillé), ou encore Bambou (Chauvet). »

Avec une certaine émotion, une décision pas facile de prendre une retraite de raseteur bien méritée :

« Au fil des années, l’âge et les blessures ont compliqué le jeu. Donc c’est avec beaucoup d’émotion, que j’effectuerais une tournée d’adieu en 2020 pour finir ma carrière en octobre dans les Arènes de Mouriès ».

SUERTE JEREMY pour cette saison 2020.