JEROME MARTIN : “Je veux prendre du plaisir, raseter tous les taureaux difficiles, et que tous les acteurs sortent heureux de cette saison 2021”

Ma vision de ma saison 2020 est assez médiocre, comme celle de 2019 d’ailleurs, ce fut une passe difficile pour moi.

Mentalement et physiquement, je me sens bien mieux que la saison précédente, et je me prépare doucement, seul, en ajoutant quelques courses d’entraînement avant la reprise.

Mon niveau de forme et mental est bon, tout se passe bien, et je languis énormément la reprise, cette adrénaline du biou me manque tellement.

Mon évolution en tant que raseteur est compliqué, car je paye un peu mes 2 mauvaises saisons aux Trophée des AS, et je m’en veux énormément. A cause de cela, je n’ai quasiment plus de dates de ce côté là. Donc, je vais faire les quelques courses aux As qu’il me reste, et celle à l’avenir, je vais faire de mon mieux pour reprendre du plaisir, et essayer d’en donner aux gens qui se déplace sur les gradins, aux manadiers qui mènent leurs taureaux, aux organisateurs qui m’ont fait confiance.

Objectifs 2021 ? Reprendre du plaisir en piste, raseter tous les taureaux difficiles, ne pas me cacher, en essayant de satisfaire tout le monde, du mieux possible. Et pour cette saison, je n’aurai personne en tourneur.

Je n’ai pas de taureaux en particulier. J’aime raseter tous les taureaux, chacun à une particularité, et il faut essayer de s’adapter.

Je trouve que la mentalité a beaucoup changé malheureusement, ce qui n’arrange rien pour l’avenir de la course camarguaise.

La médiatisation par Toril TV sur la chaîne et les réseaux sociaux, cela peut être bénéfique, en touchant plus de jeunes que ceux qu’il y’a dans les arènes, ce qui manque aussi à la course camarguaise.

Mon état d’esprit reste le même que mes ambitions pour cette saison, c’est à dire plaisir, plaisir, et plaisir, et que tous les acteurs sortent heureux de cette saison 2021.