Folco de Blatière – crédit photographie : Robert Faure

L étalon Folco de Blatière : Alors que l’élevage s’éloigne un peu de la race de fond, en 1985, Fredou et Jacques Blatière, Pierre et Laurent Bessac, choisissent comme étalon un tau dont la morphologie et le comportement peu ordinaire en courses de protection correspondent à leurs attentes. Il sera le père d’un « petit bijou d’étalon » nommé Folco, pur descendant baroncelien. Sa mère Sorcière est en effet en droite lignée de Vovo tandis que son père Raubo-Vesso provient d’une grande famille Blatière, très typée et racée, aux grandes qualités.

Né en 1986, il démontre très tôt de réelles compétences au combat. Programmé en supplément à la couse de Lunel du 14 avril 1991, empli de fougue, il saute de nombreuses fois cherchant les spectateurs dans les travettes des arènes. A Vauvert le mois d’après, il sème la terreur et fait preuve d’une puissance explosive à l’arrivée et d’une grande méchanceté. Dans ces mêmes arènes une seconde fois, il enchaine les coups de barrières, traversant les planches sous une affluence de Carmen, cédant seulement sa cocarde sous l’ovation. Il remporte la Ficelle d’Argent à Pérols et le Trophée des Maraichers de Chateaurenard le 1er septembre 1991. Avec lui, la manade Blatière signe alors son renouveau, dont Pelleas, Chichol, Mousset, Cartouche ou encore l’incroyable Mourven qui décrochera le Bioù d’Or quelques années plus tard.

N’hésitez pas à nous suivre sur : Toril TV pour des interviews et des reportages inédits. Et pour les futurs évènements c’est par ici : Agenda et dates. Pour finis, n’hésitez pas à activer les notifications pour être au courant de nos dernières actualités !