La Camargue pleure l’un de ses enfants – Hommage à Jordan Boiselle victime d’un accident de cheval

La Camargue pleure l’un de ses enfants – Hommage à Jordan Boiselle victime d’un accident de cheval

Generic selectors
Correspondances exactes uniquement
Rechercher dans le titre
Rechercher dans le contenu
Rechercher dans les articles
Rechercher dans les pages

La Camargue pleure l’un de ses enfants – Hommage à Jordan Boiselle victime d’un accident de cheval

9

La Camargue pleure l’un de ses enfants – Hommage à Jordan Boiselle victime d’un accident de cheval

La nouvelle est tombée comme un coup de massue. La Camargue perd une nouvelle fois l’un de ses enfants, emporté par sa passion… trop jeune… beaucoup trop jeune.

La vie est parfois injuste, et nous enlève les meilleures personnes, des personnes qui vivent leurs passions, vivent pour les faire perdurer, vivent pour un plaisir, des personnes au grand coeur.

Jordan Boiselle, victime ce week end (samedi) d’un accident de cheval au milieu de sa passion, de son plaisir.

Gardian à la manade des Alpilles, “pti jo” comme il était appelé, avait pour habitude d’aller trier les taureaux de sa manade qui sortiront le jour même. Hier, alors que le tri avait commencé, son cheval a prit peur, puis il s’est démanché (agiter dans tous les sens). Le gardian, pourtant expérimenté, est tombé, le pied restant coincé dans l’étrier. Lors de sa chute, il est mal tombé sur une poutre. Un triste accident, n’ayant pas prit de risque, le taureau ne l’ayant pas touché. Un pompier et une infirmière parmis les gardians étaient sur place, les pompiers arrivant 10 minutes après, mais rien à faire. Cet enfant de la bouvine, emporté dans sa passion est parti rejoindre le cosmos des étoiles camarguaises.

Une triste nouvelle…

Toute l’équipe de Toril TV est triste et adresse toutes nos pensées à la famille et aux amis de Jordan

Comment(9)

  1. Toute mes condoléances à la famille et amis e de ceux jeune Guardian respect force et honneur triste nouvelle paix a son âme

  2. Trop injuste. Un jeune, victime de sa passion nous est enlevé. Très sincères condoléances à sa famille, déjà éprouvée, à tous ceux de la manade, et par extension, à tout ce monde de Bouvine, trop souvent menacé.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
elementum lectus consectetur non id nunc sem,