Après le désengagement de la société Ricard, la manade du même nom s’appellera désormais Manade Méjanes. Nous avions pu le découvrir lors de la présentation des Cartels d’Arles, et notamment lors du descriptif de la Course Camarguaise d’ouverture. Relancée en 1980 par Paul Ricard, la manade et ses taureaux imposants ne feront aucuns doutes dans les arènes, reconnaissant à coup sûr les pensionnaires de Méjanes, de la famille Guillot.

Des modifications sur le domaine ont été apporté et seront visible ce samedi lors de la traditionnelle assemblée de l’UCTPR qui aura un intérêt particulier, notamment avec le retrait du donateur historique.