Les Lauriers

Le mot du mois
Le grand vainqueur du Trophée des As 82 : Christian CHOMEL. Suprême récompense après une saison, on ne peut plus réussie. Ph. GOUIN

Le mot du mois Octobre 1982

Le mot du mois Octobre 1982 – Les lauriers – CAMARIGUO – Magazine de la Camargue – Organe Officiel De La Fédération Française De La Course Camarguaise – N°119 Novembre 1982.

   Mois sacré, Octobre est le mois des Finales. En prélude à ces grandes journées, le Trophée de la Cocardière d’Or a désigné PENELOPE de Janin au titre suprême, à St-Géniès-des-Mourgues, au cours d’une finale éclatante : Jacques Roumajon s’octroyant à nouveau la victoire au classement.

Le 3 Octobre avait lieu à Beaucaire, la grande Finale du Trophée de l’Avenir; elle fut comme toujours, la consécration de jeunes raseteurs et de cocardiers. Que nous souhaitions voir se révéler à nouveau l’an prochain, pour assurer une relève efficace. Côté raseteurs, D. Martinez est ressorti grand vainqueur de ce Trophée, devant le local Sanchis, Morade et les frères Mézy: de la graine de vedette, le public ne s’y trompe pas. C’est le cocardier PALUNEN de Régis Chauvet (en remplacement) qui fut nommé Taureau de l’Avenir. Rappelons que ce titre est attribué sur la course du jour et non sur la saison. La manade du MAS de Cadenet remporte donc tout à fait logiquement cette distinction.

Le Dimanche suivant à Nîmes, l’amphithéâtre romain affichait complet pour la Finale du Trophée des As; journée de consécration pour l’idole des foules « Chomel » qui, cette année, aura réalisé un palmarès on ne peut plus éloquemment. ROUSSET (Cuillé) élu Biou d’Or qui a fait l’unanimité (ou presque) à l’applaudimètre. Il fut, il est vrai, assez en forme ce jour-là, répondant à tous les cites (pas toujours honnêtes). Réalisant de spectaculaires actions aux planches, que le public actuel tend à préférer au côté cocardier de certains autres taureaux.

Ph. GOUIN

Résumé

La course dans son ensemble fut bien moyenne, mais le faste environnant et la liesse générale effacèrent bien vite les déceptions. Joie populaire à son comble après la capélado, grâce à l’initiative du Trophée Taurin, qui avait eu l’heureuse idée de présenter en piste, trois anciens Biou d’Or qui, désormais coulent une retraite heureuse dans les prés : RAMI (F. Mailhan) 1969 & 1971 – DUC (Lhoust- Rouq) 1975, GOYA (Laurent) 1976. La meilleure réponse que l’on pouvait apporter à nos détracteurs.

Reste pour ce mois d’octobre très chargé, la Finale du Trophée de l’Aficion et du Trophée San Juan.

Le mot du mois Octobre 1982
Une très grosse action de Paounais (Chauvet) sur Deslys. Cela se passait à Paluds-de-Noves le 05.09.82. Ph. GAUSSEN

N’hésitez pas à vous abonner sur : Toril TV. Des interviews et des reportages inédits. Pour les futurs évènements c’est par ici : Agenda et dates.