Home ACTUALITES ABRIVADO - BANDIDO - ENCIERRO L’histoire de la famille Aubanel – Le récit historique d’une légende de la Camargue

L’histoire de la famille Aubanel – Le récit historique d’une légende de la Camargue

28471213_1690718580986438_5659413447094131241_n
28337538_1690717770986519_4215418440190456929_o
28277219_1690718354319794_5302790745232643319_n
28234774_1690718180986478_8206013137473619007_o
28070667_1690717877653175_5435413214370149260_o
2.77K
0

L’histoire de la famille Aubanel – Le récit historique d’une légende de la Camargue – Un texte de la page Facebook « Camargue d’avant et d’aujourd’hui

– Au printemps 1894, le Marquis achète quelques chevaux. Après les chevaux il s’informera pour acheter des taureaux. Ce qui n’était qu’un engouement semble devenir, maintenant, une vocation. la manade du Marquis aura pour nom Manade « Manado Santenco » au Mas l’Amarée des Saintes.

– Henriette Constantin dit « Lilette » , fille d’un propriétaire de vignobles à Châteauneuf-du-Pape, dont le domaine, qui existe toujours, porte le nom de : Fines Roches.

– Le 6 février 1895 se déroulent les formalités civiles du mariage, et le lendemain la cérémonie religieuse en l’église de Châteauneuf-du-pape. Henriette Constantin sera la Grand mère maternelle de Pierre Aubanel et le Marquis Baroncelli en deviendra son Grand père.

– 1897, mort de son père. Folco de Baroncelli devient le 8e Marquis.
-1906 la mère de Folco de Baroncelli décède à son tour.

– Le 7 mars 1908 naissance de sa troisième fille : Marie, Caroline, Sarah, Joséphine, Françoise, Frédérique, dite Riquette. Son parrain sera Frédéric Mistral.

– 1911: Naissance d’Henry Aubanel
– Henry Aubanel habitait dans la maison des Aubanel en Avignon dont son grand père avec son frère avaient installé la célèbre maison d’édition. On l’appelait « La maison de la vierge » à cause d’une statue de pierre située sur la terrasse et qui domine la place Saint Pierre.

– 1929: La famille Aubanel était convié au Mas de l’Amarée dont résidait le Marquis Baroncelli et dont le père d’Henry Aubanel etait ami depuis l’enfance. Première rencontre avec Riquette fille du Marquis et futur épouse d’Henry.

1930: 2 mois d’été passés chez Alphonse Arnaud (qui venait tout juste d’être Capitaine de la Nacioun Gardiano) de Saint Just à l’Ornède en tant que Gardiannou dans la Manade du Languedoc d’Arnaud/Reynaud, pour apprendre le mestier de Manadier.
– Il y avait le Bayle Georges surnommé « l’Imbu »; puis « Tito »; et René Jalabert dont il dirigera plus tard la Manade du Comte Pastré.

– En 1933 Riquette, la 3e fille de Folco épouse le 25 avril, Henri Aubanel, le petit neveu du grand poète provençal Avignonnais, Théodore Aubanel.
– A l’automne 1934, le marquis tombe malade. Son gendre, Henri Aubanel va s’occuper de la manade et, envoûté à son tour, il choisit de devenir manadier.
– 1936 sa grand mère maternelle décèdera le 6 août
– 1935: Manade Papalino (provenance de Baroncelli « la part de Riquette ») Propriétaire: Riquette Aubanel (Fille de Baroncelli) et Henry Aubanel.
– 1943 le 15 décembre à 12 heures 45, le marquis s’éteint à son tour
– 1943/1944 Succession de la Manade Baroncelli Lou-Marquès fusion avec celle de Papalino.
– DC En 1998 d’Henry Aubanel à 87 Ans

——Anecdotes——-
<< – Le père de Alphonse Arnaud eu dit à Henry Aubanel »Si tu ne parles pas la langue, tu peux t’en aller; En tout cas, moi, je ne te répondrai plus! Débrouille-toi! »>>
¤- source de « Henry Aubanel je suis Manadier » édition Conquistador.

 

PIERRE AUBANEL
Pierre Aubanel Né en 1938 Fils de Henry et Frédérique « Riquette » Aubanel.

– Marié en 1963 avec Marie-Marguerite GRÉGOIRE
– Ils auront 2 enfants: Réginald et Bérenger
– 1968 création d’une manade avec Michel Beaux jusqu’en 1977, elle deviendra la Manade Pierre Aubanel
– Il Géra au Final avec ses deux fils Réginald et Bérenger, 2 Manades en une seule celle de Saint Gilles « Pierre Aubanel » et « Santenco Baroncelli » du Cailar
– Décédé ce jeudi 22 février 2018 en matinée
Pierrot Manadier d’exception et photographe de passion, emblématique représentant et illustre Manadier, Il aura marqué notre territoire, Il était la mémoire de la bouvine, un ambassadeur extraordinaire et grand défenseur de nos traditions Camarguaises. un visage bienveillant, amical et même familier.
– « Pierrot » comme on l’aimait à l’appeler etait un conteur hors-paire, on buvait ses paroles lors de ses élocutions tellement il vivait et revivait ses souvenirs pour qu’on les vives avec lui.
– Son dernier acte public fut de co-signer vendredi 16 Février 2018 « le Guide éthique de l’élevage du taureau en France » qui aurait ravi son grand-père, le Marquis de Baroncelli.

À son épouse et à ses fils, Berenger et Reginald ainsi qu’à ses proches et tous ses gardians Amateurs et fans de la devise ainsi que tous les gens de la bouvine qui connaissaient ce très grand Monsieur nous leur présentons notre très grande tristesse à cette homme si abordable et nos sincères Condoléances.

Au-revoir MONSIEUR AUBANEL

28070667_1690717877653175_5435413214370149260_o28234774_1690718180986478_8206013137473619007_o28277219_1690718354319794_5302790745232643319_n28337538_1690717770986519_4215418440190456929_o28471213_1690718580986438_5659413447094131241_n

2765

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *