« Physiquement et mentalement, je me sens super bien… »

Nous sommes partis à la rencontre du raseteur LUCAS LOPEZ avant le début de cette saison 2021.

L’occasion d’aborder avec lui sa préparation, le passé, le présent, l’avenir, sa forme physique et ses motivations.

« La saison 2020 a était une année très particulière pour tout le monde car nous avons attaqué la saison avec 4 mois de retard, donc en juillet, sans compétition, sans trop d’enjeu, donc un peu plus détendu que d’habitude. Mais malgré ça, on a quand même pu raseter jusqu’au mois d’octobre, donc c’est le plus important.

Pour toute la partie entraînement physique, la situation sanitaire ne m’a pas trop embêté. Mon tourneur, avec qui je m’entraîne habituellement, m’a envoyé tout le programme à faire, et j’arrivais à le suivre à la maison, donc pas trop de contrainte à ce sujet là.

Physiquement et mentalement, je me sens super bien. Nous avons pu pas mal raseter en emboulé, avec les jeunes de l’école taurine de Bouillargues, ce qui me permet de garder le rythme, la distance avec les taureaux… J’espère que cela pourra durer tout le long de la saison surtout.

Mon évolution, en tant que raseteur, se passe plutôt bien je dirais, j’ai des moments de faiblesse par moment, mais j’essais de vite rectifier ce qui ne va pas, pour arriver à faire de bonnes choses. Ça va faire 3 ans que je suis au trophée de l’avenir, et cette saison, je reste classé au trophée de l’avenir, mais j’ai programmé quelques courses au Trophée des As.

Mon objectif pour cette saison est de prendre du plaisir à raseter, raseter tous les taureaux que je vais affronter, donner satisfaction aux clubs taurins qui m’ont engagé, et au public présent sur les gradins.

Cette saison, je ferai toujours équipe avec Rémi Guyon. La saison dernière, il m’a beaucoup aidé physiquement, et c’est lui qui m’a entraîné tout l’hiver, et enfin, techniquement aussi, il m’a donné beaucoup de conseils, ça m’a vraiment fait du bien. J’espère que ça pourra continuer comme ça cette saison.

Les taureaux que j’aimerai rencontrer cette saison sont, à l’avenir, Ripart de Didelot-Langlade car c’est un taureau avec du placement et une très grosse anticipation. Ensuite, il y a Champollion du Rhône, qui pareil fait beaucoup réfléchir, Misti de Blanc … et en ce qui concerne les AS, j’aimerai bien avoir Timoko de Lautier, Landie de Nicollin, Cupidon de Paulin…

Au niveau de la médiatisation,

j’aime beaucoup le site Toril TV, je le regarde très souvent car je trouve que c’est une chance que l’on a de pouvoir avoir un site comme ça, qui nous permet de visualiser les courses que l’on fait, les erreurs que l’on fait aussi, et ça peut nous aider pour les courses suivantes pour ne pas reproduire les mêmes erreurs. Egalement pour les aficionados, ils peuvent regarder quasiment toute les courses qu’il y a eu, c’est vraiment top.

Je suis très impatient d’attaquer la saison 2021, en espérant qu’elle puisse commencer très vite. »

Retrouvez toutes les courses camarguaises sur http://www.toril.tv

Photos Didier Ségarra et Norbert Gauthier